Vol de téléphone portable : une mère de famille écope de 3 mois de sursis

A peine sortie de prison, Maimouna Sarr mère de deux enfants renoue avec le milieu carcéral de nouveaux liens pour des motifs similaires. En détention préventive, depuis quelques jours, elle a été appelée à la barre du tribunal d’instance de Dakar, pour vol.

Arrestation (Illustration)

Maimouna a quitté le domicile familial vers 8h, pour se rendre au bar. Après avoir bu quelques verres, elle prend la direction de l’abattoir de la Seras (Sogas).Étant ivre et sans aucun sou avec elle, elle a emprunté à un boucher son téléphone portable pour, disait-elle, “prendre en photo la marchandise qu’elle devait montrer à sa sœur”. Elle a profité de l’inattention du boucher pour quitter les lieux avec le téléphone portable.

Une fois le danger écarté, elle arrête une moto Jakarta en direction de EMG. Une fois sur place, la jeune dame, toujours dans un état d’ivresse, a simulé un appel pour tenter de disparaître, sans payer la course. Ce que le conducteur de Jakarta ne lui laissera pas faire, il l'arrête avant de la conduire au commissariat.

Elle a été placée sous mandat de dépôt au Tribunal d'instance de Dakar pour répondre de ses actes devant le juge. Pour sa défense ,la jeune dame soutient ne jamais avoir eu l’intention de partir avec le téléphone, encore moins de ne pas payer le conducteur de Jakarta.

Le conducteur n’avait pas la monnaie. Et moi je ne détenais que 10 000 FCfa. Je ne voulais pas le laisser avec mon billet’’, a-t-elle renchérit . “Pourquoi avez-vous ce comportement, qui ne sied même pas aux hommes ?”, a demandé le juge à cette dernière. N’ayant pas de réponse, elle a préféré garder le silence.

L’avocat de la défense, Me Iba Mar Diop, a sollicité une application extrêmement bienveillante de la loi pour sa cliente qui, pourtant, vit dans une famille nantie.Selon son avocat, l’accusée n’a pas besoin de ces vols pour survivre. Le juge a reconnu Maïmouna Sarr coupable du chef de vol. Elle a écopé d’une peine d’emprisonnement de trois mois avec sursis.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT