40 millions de FCFA ont été perdus par le Centre régional des Œuvres Universitaires de Saint-Louis (CROUS) de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis. Ces pertes ont été enregistrées suite aux six cent quatre-vingt-seize (696) heures de Journées sans ticket (JST), ou « Guenté Toubab » correspondant à 29 jours, décrétés depuis le début de l’année 2021, par les étudiants qui se sont restaurés gratuitement.

« Les six cent quatre-vingt-seize (696) heures de Journées sans ticket (JST), correspondant à 29 jours, où les étudiants se sont restaurés gratuitement constituent une baisse des recettes internes de près de 40 millions », a déclaré le Directeur du Centre régional des œuvre universitaires (Crous) qui a fait face à la presse.

Ibrahima Faye de poursuivre : « Ces repas étant subventionnés par l’Etat du Sénégal, 29 jours pour un jour qui en compte 31 de journées sans tickets équivalent à 360 millions de FCFA que le Crous devra payer au repreneur qui se sont acquittés de leur devoir ».

En représailles, le Crous a décidé de « mettre fin à toute prestation des restaurants à chaque fois que les étudiants décréteront une journée sans tickets ».

« La Direction du Crous tient à informer la communauté universitaire ainsi que l’opinion nationale de la décision prise d’arrêter toute prestation des restaurants universitaires à chaque fois que les étudiants décideront d’une journée sans ticket », a annoncé M. Diouf.