Vaccin contre le Paludisme : 18 millions de doses distribués, le Sénégal zappé par l’OMS

Quelques 18 millions de doses du premier vaccin antipaludique RTS,S vont être acheminées dans douze pays d’Afrique jusqu’en 2025, a annoncé mercredi 5 juin l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Unicef et l’Alliance du vaccin (Gavi).

Vaccin anti malari

« Le paludisme reste l’une des maladies les plus meurtrières d’Afrique, où il tue près d’un demi-million d’enfants de moins de 5 ans chaque année », a déclaré le chef de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse. En 2021, 96 % des décès dus au paludisme dans le monde se sont produits en Afrique.

Le vaccin RTS,S – mis au point par le groupe pharmaceutique britannique GSK concerne 12 pays africains et le Sénégal n'en fait pas partie. Les pays africains concernés sont les suivants – Ghana, Kenya, Malawi, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République démocratique du Congo, Liberia, Niger, Sierra Leone et Ouganda.

Les premiers vaccins devraient arriver au cours du dernier trimestre 2023, pour être déployés début 2024. Le docteur Tedros a souligné qu’un deuxième vaccin antipaludique, le R21/Matrix-M développé par l’université d’Oxford et produit par le Serum Institute en Inde (SII), « est en cours d’examen pour une préqualification » par l’OMS, une procédure visant à faire en sorte que les produits de santé destinés à l’approvisionnement des pays à faible revenu soient sûrs et efficaces.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT