CAN 2025 : les dessous du retrait de l’Algérie face au Maroc !

La veille de l’attribution de l’organisation des Coupes d’Afrique des nations 2025 et 2027, l’Algérie, candidat sérieux, a surpris tout le monde en annonçant son désistement. Pourquoi et comment cette décision a-t-elle été prise ? Avec Jeune Afrique

L'Algérie se retire de l'organisation de la CAN 2025 2027

Au-delà des considérations sportives, la décision d’Alger s’explique aussi par un autre motif, lié à la situation politique intérieure. Car à supposer que l’Algérie ait décroché l’organisation de la CAN 2025, la compétition aurait débuté seulement un mois après l’élection présidentielle de décembre 2024.

ADVERTISEMENT

Or trop d’incertitudes entourent ce rendez-électoral crucial. Si une éventuelle candidature de Abdelmadjid Tebboune à sa propre succession n’est pas encore d’actualité, le pays sera de toute façon totalement focalisé sur cette échéance et sur la campagne électorale à partir de l’automne 2024. Ce qui ne laisse pas assez de temps pour se concentrer sur la préparation, sur l’organisation et sur la tenue d’une CAN.

  • Décision de dernière minute

Face à cette avalanche d’indices négatifs, c’est pourtant à la toute dernière minute, et plus précisément durant le week-end précédant le vote de la CAF au Caire, que la prise de décision s’est accélérée. Le ministre des Sports, Abderrahmane Hammad, qui a succédé à Abderrazak Sebgag en mars 2023, a alors été approché par des intermédiaires lui conseillant de procéder au retrait pur et simple des deux candidatures.

ADVERTISEMENT

Une correspondance a été alors adressée au Premier ministre pour plaider cette option. Avisée à son tour, la présidence de la République a décidé de provoquer une audience lundi 25 septembre avec le nouveau président de la fédération algérienne, qui a lui aussi plaidé en faveur du retrait. C’est à l’issue de ce tête-à-tête que la décision a été entérinée.

Ce ne sont pas les alertes, les mises en garde et les avertissements qui ont manqué. Pourtant, aucun responsable n’a daigné les prendre en considération. Il aura fallu attendre la veille de la réunion, au Caire, du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) pour que l’Algérie retire sa candidature pour l’organisation des CAN 2025 et 2027.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT