Coupe du monde 2022 : le Tribunal du sport valide la participation de l'Équateur

Ce mardi, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a entériné la participation de l'Équateur à la Coupe du monde 2022. Le pays sud-américain a tout de même écopé d’une amende en plus d’un retrait de trois points pour les prochaines éliminatoires.

L'Equateur face au Japon, en septembre 2022 / Getty Images.

La nouvelle vient de tomber ! Ce mardi 8 novembre, le Tribunal arbitral du sport (TAS) s’est prononcé en faveur de la participation de l'Équateur à la Coupe du monde Qatar 2022 qui doit se tenir entre le 20 novembre et 18 décembre. En effet, le TAS a statué sur une affaire opposant le Chili à l’Équateur. Les Chiliens considéraient le joueur équatorien Byron Castillo comme inéligible lors des qualifications. Ils estiment qu’il n’est pas un ressortissant équatorien. Selon l’Équipe, la Fédération équatorienne de football était même suspectée de connaître la véritable nationalité du joueur et de l'avoir couvert.

ADVERTISEMENT

En septembre dernier, la FIFA avait rejeté l'appel du Chili à la suite de sa plainte initiale selon laquelle Byron Castillo était né à Tumaco, en Colombie, en 1995 et non dans la ville équatorienne de General Villamil Playas en 1998, comme indiqué sur ses documents officiels.

Reuters nous rappelle que Castillo a participé à huit des matchs de qualification de l'Équateur, dont deux contre le Chili comptant pour les qualifications à la Coupe du monde Qatar 2022.

ADVERTISEMENT

L'Équateur a obtenu la quatrième place. Le Pérou a terminé cinquième tandis que le Chili s’est classé septième.

L'Équateur a été versé dans le groupe A aux côtés du Qatar, du Sénégal et des Pays-Bas. Même si leur participation à la Coupe du monde a été entérinée, les coéquipiers d'Enner Valencia ne sont pas encore tirés d’affaire.

En effet, le TAS a décidé de retirer trois points à la sélection pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde 2026. La Tri (surnom de l’équipe équatorienne de football, NDLR) écope également d’une amende de 100 000 euros pour « utilisation d'un document contenant de fausses informations », selon le TAS.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT