La FIFA suspend Yanis Issoufou, la France épargnée

Après les réserves posées par le Burkina Faso et le Sénégal, précédents adversaires des Bleuets dans la compétition, la FIFA a suspendu l’attaquant français Yanis Issoufou qui avait défendu les couleurs du Niger en qualifications.

la-fifa-suspend-un-bleuet-la-france-epargnee-issoufou-368396

L’équipe de France accède au dernier carré du Mondial U17. Ce samedi, les jeunes de Jean-Luc Vannuchi sont venus à bout de l’Ouzbékistan (1-0) grâce à un but du Valenciennois Ismail Bouneb. Les Bleuets défieront au prochain tour le vainqueur du quart entre le Mali et le Maroc… probablement sans Yanis Issoufou. L’attaquant de Montpellier a déjà manqué la rencontre face à l’Ouzbékistan et risque de ne pas revenir pour le reste de la compétition. Le jeune talent de 17 ans est effectivement suspendu à titre provisoire par la FIFA, annonce le site de L’Equipe.

ADVERTISEMENT

Pour rappel, Yanis Issoufou, avant de rejoindre l’équipe de France, avait défendu les couleurs du Niger pendant les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, qui contribuent également aux qualifications pour ce Mondial U17. Précédents adversaires de la France dans ce tournoi en Indonésie, le Burkina Faso (3-0 pour les Bleuets) et le Sénégal en huitièmes (0-0, 5 à 3 t.a.b.) ont porté réclamation auprès de la FIFA pour « alignement d’un joueur inéligible ».

La France ne risque rien

« Vous conviendrez donc avec nous que ce joueur a joué deux tournois officiels (CAF et FIFA) de la même catégorie et de la même compétition FIFA (U17) avec deux nationalités différentes (nigérienne et français) », écrivait la Fédération sénégalaise en demandant la disqualification de la France, avant de retirer son recours non recevable. Pour être valable, cette procédure aurait dû être effectuée cinq jours avant le début de la compétition. Malgré la suspension provisoire de Yanis Issoufou, l’équipe de France peut donc terminer son parcours sans risque de disqualification de la part de la FIFA.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT