Mondial 2022 : la FIFA refuse le port du brassard aux couleurs LGBT

Le brassard arc-en-ciel ne sera pas de sortie durant le Mondial.

Brassard aux couleurs arc-en-ciel

Depuis plusieurs semaines, la FIFA avait expliqué qu'elle refuserait de voir des joueurs porter le brassard aux couleurs du drapeau LGBT. Parmi elles, l'Angleterre, les Pays-Bas ou encore l'Allemagne avaient pourtant indiqué vouloir le porter. Hier, l'organisation régissant le football mondial a indiqué qu'elle allait prendre des sanctions si jamais les joueurs allaient contre cette règle. Une décision qui a finalement fait plier les différentes sélections, qui vont donc se ranger derrière la décision de la FIFA.

« Nous ne pouvons pas mettre nos joueurs dans la situation où ils pourraient être avertis ou même contraints de quitter le terrain de jeu », a indiqué le communiqué des sélections, expliquant qu'elles étaient prêtes à « payer des amendes qui s'appliqueraient normalement aux infractions au règlement du kit ». Le fameux One Love ne sera donc pas arboré, ce qui était le cas lors des derniers matchs amicaux de l'Angleterre par exemple.

Interrogé encore une fois sur ce thème à la veille de France-Australie, Hugo Lloris a été droit dans ses bottes, le capitaine des Bleus n’ayant nullement l’intention de défier la FIFA et le Qatar, quelle que soit sa position sur ce sujet. En conférence de presse, le gardien de but tricolore, et coéquipier de Kane chez les Spurs, a assumé, avant que finalement les pays européens décident d'imiter la France et de renoncer à ce brassard.

« Sur le sujet, bien sûr, j'ai mon opinion personnelle. Et ça rejoint un petit peu celle du président Noël Le Graët. Lorsqu'on est en France, lorsqu'on accueille des étrangers, on a souvent l'envie qu'ils se prêtent à nos règles, qu'ils respectent notre culture, et j'en ferai de même quand j'irai au Qatar, tout simplement » , a notamment déclaré le capitaine des Bleus en conférence de presse.

En attendant, suite aux risques d'une sanction sportive, les sept pays européens prêts à défier la FIFA ont finalement cédé et se sont justifiés. « La FIFA a été très claire sur le fait qu'elle imposerait des sanctions sportives si nos capitaines portaient les brassards sur le terrain de jeu. En tant que fédérations nationales, nous ne pouvons pas mettre nos joueurs dans une position où ils pourraient faire face à des sanctions sportives, nous avons donc demandé aux capitaines de ne pas porter les brassards lors des matchs de la Coupe du Monde. Nous étions prêts à payer des amendes qui s'appliqueraient normalement aux infractions à la réglementation sur les tenues et nous nous étions fermement engagés à porter le brassard.

Cependant, nous ne pouvons pas mettre nos joueurs dans la situation où ils pourraient être avertis ou même contraints de quitter le terrain de jeu. Nous sommes très frustrés par la décision de la FIFA qui, selon nous, est sans précédent - nous avons écrit à la FIFA en septembre pour l'informer de notre souhait de porter le brassard One Love pour soutenir activement l'inclusion dans le football, et nous n'avons eu aucune réponse. Nos joueurs et entraîneurs sont déçus - ils sont de fervents partisans de l'inclusion et ils vont montrer leur soutien par d'autres moyens », ont indiqué dans un communiqué commun l’Angleterre, le pays de Galles, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, l’Allemagne et la Suisse.

Une prise de position assez surprenante, puisqu'il y a encore 24 heures, du côté du Danemark on affirmait être prêt à assumer une sanction afin que le capitaine de l'équipe national arbore ce brassard One Love.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

2 agents de l’assainissement arrêtés, ils ont volé des couvercles d'égout à Petersen

2 agents de l’assainissement arrêtés, ils ont volé des couvercles d'égout à Petersen

Du rififi au barreau de Dakar

Du rififi au barreau de Dakar

Une candidate accouche en plein second tour et décrocher son BAC

Une candidate accouche en plein second tour et décrocher son BAC

15 juillet 2019-15 juillet 2024: 5  ans après, OTD commémoré

15 juillet 2019-15 juillet 2024: 5 ans après, OTD commémoré

Schumacher en couple avec un homme: le message émouvant de son fils

Schumacher en couple avec un homme: le message émouvant de son fils

Un membre des Forces spéciales de la Guinée arrêté  à Dakar

Un membre des Forces spéciales de la Guinée arrêté à Dakar

Mariage de Zeyna Ndour: le cadeau surprise de Viviane à Aby Ndour

Mariage de Zeyna Ndour: le cadeau surprise de Viviane à Aby Ndour

Un maire déféré pour falsification de documents administratifs et...

Un "maire" déféré pour falsification de documents administratifs et...

Les clients boudent les hôtels : le Juub Jubbal Jubbanti fait peur

Les clients boudent les hôtels : le "Juub Jubbal Jubbanti" fait peur