Mondial Qatar 2022 : deux journalistes meurent à trois jour d'intervalle

Nouvelle tragédie dans le monde du journalisme sportif.

Un photographe est décédé samedi. EPA - AHMED JALLANZO

Vendredi soir, Grant Wahl serait mort en succombant d'une crise cardiaque en assurant la couverture du quart de finale Argentine - Pays-Bas. Il se plaignait d'une bronchite et de douleurs dans sa poitrine depuis plusieurs jours. Au début de la compétition, il avait été interdit d'accès au stade qui accueillait la rencontre Etats-Unis - Pays de Galles car il portait un t-shirt arc-en-ciel. La raison qui aurait causé la mort du journaliste selon son frère qui assure "qu'il avait reçu des menaces de mort".

ADVERTISEMENT

Mort "subitement"

Ce lundi, on apprend la mort d'un autre journaliste. Khalid al-Misslam, photoreporter qatari, est décédé "subitement" samedi, rapporte le Gulf Times. Sa chaîne, Al Kass, directement rattachée à l'État qatari, a fait savoir qu'elle était en deuil sans donner les circonstances de sa mort, indique L'Equipe.

Source : L'Indépendant

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT