Piqué va construire son hôtel sur les ruines d’un cimetière musulman

C'est un fait ahurissant ! Dans une des propriétés privées de Gérard Piqué, à Malaga, pas moins de 250 tombes ont été découvertes par des archéologues. Le footballeur et homme-d'affaires avait investit environ 20 millions de dollars pour l'achat de ladite propriété dans le but d'y construire un hôtel.

Gerard Piqué, footballeur international espagnol et défenseur central du FC Barcelone.

Il semblerait que les polémiques autour de Gerard Piqué soient devenues une constante depuis l’annonce de sa séparation d’avec Shakira. Ce fut d’abord la rumeur de son infidélité, puis la présentation de sa nouvelle compagne sentimentale Clara Chía, puis l’affaire de la garde de ses enfants et maintenant une affaire archéologique.

ADVERTISEMENT

Il se trouve que le footballeur, qui possède une grande fortune, investit dans un projet de construction d’un hôtel de luxe dans la ville de Malaga, dans son Espagne natale, où il possède un grand terrain, selon divers médias. En fait, ils mentionnent qu’en 2015, l’athlète a acheté ladite propriété pour un coût approximatif de 20 millions de dollars. L’idée était d’utiliser un montant similaire pour créer ledit établissement, en profitant du fait qu’il est situé dans l’une des zones les plus demandées par les touristes de la Costa del Sol.

Cependant, il a été révélé que 250 tombes ont été trouvées dans le lieu datant d’il y a plusieurs siècles ; ce qui complique la possibilité de construire. “Nous avons fouillé quelque 250 tombes, dont la grande majorité sont vides”, a expliqué Alberto Cumpián au média espagnol Hoy por Hoy Málaga.

“Peut-être que les tombes n’ont jamais été utilisées, et qu’elles n’ont pas assez de valeur pour être conservées”, a-t-il mentionné sur la chaîne espagnole SER. “[Este hallazgo muestra el 5% de una] grande nécropole musulmane de Malaga, l’une des plus grandes de la péninsule ».

ADVERTISEMENT

Les vestiges datant du Xe au XVe siècle, des études pertinentes devront être menées. En fait, Cumpián espère qu’en janvier 2023, le projet pourra continuer ; donc apparemment ce n’est pas un problème perdu. “Il peut être construit sans problème”, a-t-il conclu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Ziguinchor : une série de cambriolages et de vols de
motos enregistrée !

Ziguinchor : une série de cambriolages et de vols de motos enregistrée !

Crise scolaire : 7 syndicats en grève générale, jeudi et vendredi

Crise scolaire : 7 syndicats en grève générale, jeudi et vendredi

Mbour: un pêcheur belliqueux condamné à deux ans de prison !

Mbour: un pêcheur belliqueux condamné à deux ans de prison !

Timbuktu Institute : 'la désinformation, une menace pour la cohésion sociale et la démocratie'

Timbuktu Institute : 'la désinformation, une menace pour la cohésion sociale et la démocratie'

Mali: plusieurs soldats tués dans une attaque jihadiste

Mali: plusieurs soldats tués dans une attaque jihadiste

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

ADVERTISEMENT