Procès Benjamin Mendy: Les révélations des victimes

Le joueur français, Benjamin Mendy, accusé de huit viols, d'une tentative de viol et d'agression sexuelle fait face aux juges depuis quatre jours. Les premières victimes ont décrit l'endroit où elles ont été piégées.

Benjamin Mendy à l'entrée du tribunal

Tribunal de Chester: Voilà quatre jours que le procès du footballeur français a débuté dans le nord de l’Angleterre. L'ancien latéral gauche de l'équipe de France est accusé de huit viols, d’une tentative de viol et d’une agression sexuelle sur sept femmes, entre 2018 et 2021.

ADVERTISEMENT

Durant ces premiers jours d’audience, le procureur a présenté les différents chefs d'accusation qui pèsent contre le défenseur de 28 ans, suspendu depuis un an par son club, Manchester City. Les premiers témoignages des plaignantes ont également commencé. Le procureur Timothy Cray taxe le joueur de « prédateur ».

Selon le magistrat, le joueur avait mis en place un système pour ramener systématiquement des jeunes femmes chez lui. La tâche de rabatteur revenait à Louis Saha Matturie (pas de lien avec le footballeur Louis Saha), son ami, à qui il payait un appartement à Manchester.

Ce dernier est également accusé de huit viols et quatre agressions sexuelles sur huit femmes. Au cours des premiers heures du procès, le maitre des poursuites est revenue sur l'emplacement de la maison et le modus operandi du joueur et de son ami pour commettre leurs forfaits.

« La maison était dans un chemin rural, sans éclairage public, rappelle M. Cray. Le village le plus proche était Prestbury, à quinze minutes à pied. L’emplacement isolé et l’impossibilité d’aller ailleurs à pied ont renforcé l’impression des témoins de se sentir piégés ou isolés. »

L’une des victimes présumées, qui témoignait jeudi 18 août, a de son côté décrit la villa de luxe dans laquelle elle a été violée. Selon elle, « une grille énorme », s'ouvrait sur la résidence « perdue au milieu de nulle part ». Au sous-sol, la piscine, une salle de gym et une salle de cinéma. A l’étage, des chambres à coucher, avec un système de verrouillage de l’intérieur qui permet de se barricader en cas d’attaque a décrit la présumée victime.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Présumée agression sexuelle, Dani Alves serait-il lâché par sa femme ?

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Pape Gueye va rejoindre Séville en prêt

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

 CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

La lutte perd un grand promoteur

La lutte perd un grand promoteur

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

805 kg de cocaïne saisis  :  révélations sur le cerveau gambien du cartel

805 kg de cocaïne saisis : révélations sur le cerveau gambien du cartel

ADVERTISEMENT