Ronaldinho, Rooney, Paganelli : ces footballeurs qui ont fini ruinés

Les footballeurs de très haut niveau gagnent beaucoup d’argent ! Pour autant, ce n’est pas parce leurs salaires sont énormes que ces derniers sont à l’abri de problèmes d’argent.

Brazil and Barcelona legend Ronaldinho

Selon les derniers chiffres disponibles sur le sujet et publiés en 2016 par la Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels (FIFPro), moins de 2% des joueurs gagnent un salaire supérieur à 720.000$ annuels et plus de 45 % des joueurs perçoivent une rémunération inférieure à 1.000$ mensuels !

ADVERTISEMENT

Des chiffres qui nous rappellent à quel point seuls les footballeurs professionnels de haut niveau sont de “vrais” privilégiés financièrement parlants. Et quand bien même, ils le sont, ils n’en demeurent pas moins à l’abri de la banqueroute. Passons en revue quelques exemples de joueurs ayant connu la ruine.

Ronaldinho - 6€ restants sur le compte

En 2015, 10 ans après avoir remporté le Ballon d’Or, Ronaldinho a été condamné par la justice brésilienne à une amende 2,2 millions pour construction sauvage. Il lui a été reproché une absence d’autorisation et des dégâts engendrés sur une zone protégé proche de Porto Alegre, lors de la construction d’une plateforme de pêche et d’une habitation.

ADVERTISEMENT

Sauf que Ronnie n’a pas eu les moyens de payer l’amende, car visiblement ruiné ! En 2018, UOL Esporte a révélé que le procureur chargé de l’affaire a découvert à l’époque avec stupeur que l’icône du foot mondial n’avait plus que 6€ sur son compte bancaire ! Même pas de quoi prendre un grec avec canette…

Ronaldinho a donc été victime d’une saisie d’une partie de ses biens et s’est fait retirer son passeport. Une péripétie l’ayant fait faire un tour en prison au Paraguay pendant 5 mois pour entrer sur le territoire avec un faux document d’identité.

Yohan Mollo - Le coup des agents véreux

300.000€ bruts par an, soit 20.000€ nets par mois, c’est ce qu’a touché Yohan Mollo avec son premier salaire de joueur pro ! Un patrimoine financier qui, selon l’ancien Stéphanois, a été en grande partie dilapidé par ses deux agents à qui il a fait procuration pour la gestion de son patrimoine financier : Franck Bichon et Patrick Blondeau.

Petit à petit, Mollo s’aperçoit de petits soucis bancaires en allant retirer de l’argent au distributeur ou en payant avec sa carte… Il va découvrir qu’il est victime d’une escroquerie en bande organisée. Des crédits immobiliers par dizaine dont il ignorait l’existence, des prêts à la consommation destinés aux escrocs…

Tout ça rendu possible par la fameuse procuration signée en faveur des deux agents ! Mollo est couvert de dettes sans le savoir. Découverte qui l’a contraint à reprendre une carrière de footballeur en 2021, 1 an après l’avoir arrêté ! Il se bat toujours aujourd’hui pour récupérer ce qui lui est dû et combler ses dettes.

Laurent Paganelli - Le drame familial

Connu comme homme de terrain de Canal+, Laurent Paganelli était avant tout footballeur. Il fait même ses débuts en pro à 15 ans seulement, à Saint-Etienne. Mais sa carrière prend un tournant déceptif avant qu’elle ne vire au drame, avec le décès de son petit frère. Une perte qui va éteindre temporairement l’amour de Paga pour le football.

«J’ai souvent dit que j’ai arrêté le foot car mon corps ne suivait plus, rappelait-il en 2021 à Ouest-France. Ce qui était vrai, car il a pris cher. Mais c’est surtout le décès de mon frère qui m’a fait arrêter le foot.» À ce moment-là, Paganelli est à Toulon mais l’aventure va prendre fin. Paganelli sombre dans la dépression puis connaît des soucis d’argent.

Son salut passe par Canal+ qui l’engage comme homme de terrain en 1997 ! Un job de rêve qui l’a progressivement sorti de la galère.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT