Temps effectif, hors-jeu : ce qui va changer dans le foot

La FIFA veut des matchs de football de 90 minutes et pas moitié moins. Après avoir expérimenté les arrêts de jeu de plus de 10 minutes au Mondial 2022, l'instance réfléchit à arrêter le temps dans le futur. Ce n'est pas le seul changement souhaité.

FIFA president Gianni Infantino is under criminal investigation

A la recherche du temps perdu. Gianni Infantino et ses équipes aiment s'inspirer du célèbre roman de Marcel Proust en ce moment. La FIFA et son organisme arbitral l'IFAB font la chasse aux minutes perdues bêtement sur les terrains de football. Cela s'est particulièrement vu lors de la coupe du Monde 2022.

ADVERTISEMENT

Au Qatar, on a assisté à une véritable explosion de la durée des arrêts de jeu, notamment au premier tour. Point d'orgue de cette politique, le match Angleterre-Iran et ses 27 minutes d'arrêts de jeu sur les deux mi-temps ! En plus du VAR, des blessures et des changements, les arbitres comptabilisaient le temps perdu sur les célébrations de but.

La FIFA plus souple sur les hors-jeu, pas avec la montre

Une habitude à laquelle les acteurs du monde du football vont devoir s'habituer. En effet, l'IFAB réfléchit à modifier les règles du jeu concernant le temps effectif. Marca révèle qu'elle se réunira la semaine prochaine à Londres pour étudier la question.

Alors que dans de nombreux championnats le temps de jeu effectif n'atteint jamais les 60 minutes, on pense concrètement à arrêter le chrono à chaque fois que cela sera nécessaire : pour les remplacements, les blessures, les utilisations de la VAR, les célébrations mais aussi lors de chaque faute et de chaque sortie en touche !

ADVERTISEMENT

Pour le cas des célébrations, il est déjà acté que cela sera décompté pour le calcul du temps additionnel dès la saison prochaine selon Marca. De quoi allonger la durée des rencontres et retarder le coup de sifflet final.

Les diffuseurs apprécieront moyennement, à moins que la FIFA ne décide de modifier la structure temporelle d'une rencontre. En tout cas, les stars auront plus de temps pour marquer des buts et peut-être plus d'espaces. En effet, l'autre changement voulu par l'IFAB concerne les hors-jeu.

Plus question de hors-jeu sifflé au millimètre près, la règle serait assouplie en faveur des attaquants. Ces idées doivent être discutées pour une mise en application souhaitée à partir de 2024. Plus de spectacle, des matchs plus longs et plus hachés.

De quoi coller parfaitement au marché nord-américain...lequel accueillera le Mondial en 2026. Car pour le reste, le gain de temps et l'anti-jeu, un règlement existe déjà, même s'il n'est absolument jamais appliqué...

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison

"Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison"

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

ADVERTISEMENT