Les nouvelles règles du CNG pour les promoteurs de lutte

Les promoteurs de lutte sont dorénavant soumis à de nouvelles règles pour pouvoir organiser des combats, renseigne Sunu Lamb.

lutte senegalaise

Le CNG a défini des critères qui s'imposent à tous les promoteurs pour disposer d’une date pour organiser leurs événements :

  • D’abord, les écoles de lutte engagées doivent être en règle. Le promoteur et les managers des lutteurs, de même que les lutteurs, doivent détenir des licences en cours de validité.
  • Le promoteur doit remettre aux managers une avance de 50% sur le cachet des lutteurs, en présence d’un membre du CNG.
  • Le promoteur doit également déposer à la direction administrative du CNG une caution d’un million Fcfa, remboursable après la tenue de la manifestation à la date retenue à cet effet.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pape Diop a tranché

Pape Diop a tranché

Meurtre d’une femme enceinte : un couple sénégalais arrêté en France

Meurtre d’une femme enceinte : un couple sénégalais arrêté en France

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

WhatsApp annonce une très bonne nouvelle !

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]

La Guinée de mal en pis [Opinion du Contributeur]