Les nouvelles règles du CNG pour les promoteurs de lutte

Les promoteurs de lutte sont dorénavant soumis à de nouvelles règles pour pouvoir organiser des combats, renseigne Sunu Lamb.

lutte senegalaise

Le CNG a défini des critères qui s'imposent à tous les promoteurs pour disposer d’une date pour organiser leurs événements :

ADVERTISEMENT
  • D’abord, les écoles de lutte engagées doivent être en règle. Le promoteur et les managers des lutteurs, de même que les lutteurs, doivent détenir des licences en cours de validité.
  • Le promoteur doit remettre aux managers une avance de 50% sur le cachet des lutteurs, en présence d’un membre du CNG.
  • Le promoteur doit également déposer à la direction administrative du CNG une caution d’un million Fcfa, remboursable après la tenue de la manifestation à la date retenue à cet effet.
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT