Liverpool : Sadio Mané victime d'insultes racistes

Le club de Liverpool a révélé que trois de ses joueurs, Sadio Mané, Naby Keïta et Alexander-Arnold ont été victimes d’insultes racistes après la défaite face au Real Madrid en quart de finale aller en Ligue des Champions.

Les dirigeants de Liverpool ont dénoncé ces comportements sur les réseaux sociaux et comptent poursuivre les coupables, indique un communiqué du Club.

Les dirigeants des Reds sont très remontés après les insultes racistes proférées contre trois de leurs joueurs. Il s’agit de Sadio Mané, de Naby Keita et Alexandre Arnold. Suite à leur défaite en quart de finale aller face au Real Madrid, mardi soir.

Les trois joueurs de Liverpool ont fait l’objet d’insultes racistes sur les réseaux sociaux.

Une attitude qui ne plait guère à l’équipe de Liverpool. « Une fois de plus, nous parlons malheureusement d’odieuses insultes racistes au lendemain d’un match de football. C’est totalement inacceptable et cela doit cesser », déclare Liverpool dans un communiqué.

« Trent Alexander Arnold a reçu des émojis de singe sous son dernier post instagram et des insultes similaires ont été adressées à Sadio Mané et Naby Keita. En tant que club, nous offrirons à nos joueurs tout le soutien dont ils pourraient avoir besoin. Nous travaillerons également avec des autorités compétentes pour identifier et, si possible, poursuivre les responsables », indique le club qui compte sur tous les moyens pour identifier les auteurs de ces insultes.

Les dirigeants de Liverpool plaident pour plus de régulations sur les réseaux sociaux. « Nous savons que cela ne suffira pas, tant que les mesures préventives les plus fortes ne seront pas prises par les plateformes de médias sociaux et les organismes de régulation qui les régissent ». Le club ajoute « On ne peut pas permettre à la situation actuelle de continuer. Et il nous incombe à tous de veiller à ce que ce ne soit pas le cas ».

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn