Selon L’Équipe, le club gallois a porté plainte via son avocat français Me. Antoine Vey. Suite à cette plainte, une enquête a été ouverte par le parquet de Nantes. Cette plainte concerne un chèque du FC Nantes pour Emiliano Sala. Ce chèque devait acter la résiliation du contrat entre le FC Nantes et Sala. Le sujet de la discorde porte sur la date de ce chèque. Si officiellement, le FC Nantes l’a daté au 21 janvier 2019 (date du décès du joueur), Cardiff affirme que ce chèque est antidaté.

Deuxième plainte de Cardiff

Cette attaque juridique est en réalité la deuxième du club gallois et constitue donc un complément de plainte. La première plainte date du 28 janvier 2020 pour « exercice illégal de l’activité d’agent sportif», «exercice illégal de transport aérien» et « homicide involontaire». Viennent donc s’y ajouter des plaintes pour «infraction de falsification de chèque» et de «tentative d’escroquerie au jugement».