Au terme d'un match âpre et disputé, les Toffees l'emportent (2-0) à Anfield et reviennent à hauteur des Reds au classement. Une performance pour Everton qui n'avait plus gagné face à Liverpool depuis 1999.

Pour le compte de la 25ème journée de Premier League, Liverpool accueillait Everton à Anfield pour un derby de la Mersey forcément très attendu. Battus par Leicester (3-1) le week-end dernier, les Reds végétaient à une décevante sixième place avant la rencontre. Côté Toffees, la situation ne s'avérait guère plus reluisante avec deux défaites consécutives à Goodison Park face à Fulham (0-2) puis Manchester City (1-3). Pour ce derby, Jürgen Klopp alignait un 4-3-3 avec son trio de feu Firmino, Salah, Mané en pointe. Carlo Ancelotti s'appuyait sur un 4-5-1 avec le seul Richarlison en attaque. Lucas Digne et Abdoulaye Doucouré démarraient la rencontre côté Everton.

Les Toffees entraient parfaitement dans la rencontre et ouvraient le score sur leur première opportunité. Bien lancé dans la profondeur par James Rodriguez, Richarlison ajustait d'une belle frappe Alisson (0-1, 2e). Vexé, le champion d'Angleterre tentait de réagir six minutes plus tard par Mané dont le centre était repoussé par Pickford juste devant Jones (8e). Les Reds poussaient et Henderson puis Alexander-Arnold de loin sollicitaient Pickford bien inspiré (20e, 22e).

Le superbe coup tactique d'Ancelotti

Déjà privé de Van Dijk et Gomez en charnière centrale, Liverpool devait à présent composer avec la blessure d'Henderson touché à la cuisse droite (28e). Everton manquait le break après la demi-heure de jeu par Coleman suite à un bon centre de Digne. La tête du latéral droit était repoussée par Alisson (33e). Au retour des vestiaires, les hommes de Klopp se procuraient une belle occasion avec Mané à la réception d'un centre de Robertson. Mais la tête de l'international sénégalais était bien captée par Pickford (47e). Acculés devant leur but, les Toffees subissaient les assauts du champion d'Angleterre. Conscient des difficultés rencontrées par son équipe, Ancelotti décidait de faire entrer Sigurdsson à la place de Gomes (59e) et Calvert-Lewin à la place de Rodriguez (62e).

Liverpool manquait l'égalisation après l'heure de jeu. Firmino combinait avec Shaqiri qui trouvait Salah dans la surface. L'attaquant égyptien butait sur Pickford bien sorti (69e). Sur une contre attaque, Everton obtenait un penalty. Richarlison lançait dans la profondeur Calvert-Lewin qui voyait sa frappe repoussée par Alisson. L'attaquant des Toffees heurtait Alexander-Arnold dans la surface et l'arbitre indiquait le point de penalty (81e). Sigurdsson ne tremblait pas et transformait la sentence (0-2, 82e). Avec ce douzième succès de la saison en Premier League, Everton remportait sa première victoire face à Liverpool depuis 1999 et revenait à hauteur des Reds au classement.