"Dans les prochaines semaines, vous pourrez prendre connaissance des principaux axes de mon programme ambitieux et innovant pour la CAF qui s’articule sur le crédo Ensemble pour un football africain uni, plus performant et plus attractif car c’est de tout cela que manque, à mon humble avis, notre organisation continentale", a dit le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), lors d'un point de presse tenu, ce lundi, à Dakar.

"Par ENSEMBLE, j’entends des dirigeants, acteurs et amateurs africains mais également les PARTENAIRES, en particulier la FIFA, instance faîtière du Football mondial qui, sous le magistère du Président Gianni Infantino a fait de l’Afrique une priorité dans la déclinaison de ses différents programmes de développement du Football à travers le monde.

Rien ne sera négligé pour qu’en mars prochain à Rabat, la CAF puisse reprendre un nouvel élan avec une nouvelle équipe motivée, compétente et volontariste autour de moi", a-t-il déclaré.

Augustin Senghor affrontera Ahmad Ahmad (candidat à sa propre succession en dépit de sa probable disqualification), l’ivoirien Jacques Anouma, le sud-africain Patrice Motsepe et le mauritanien Ahmed Yahya, également en lice.

L'élection aura lieu le 12 mars 2021, à Rabat.