ADVERTISEMENT

La Suisse, principale destination de l'or sénégalais

La Suisse s’est attribuée la part du lion dans l'exportation de l'or sénégalais, indique le rapport publié par l’Initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE) du Sénégal.

Or pur

« On dit que les Suisses aiment l’argent. C’est une calomnie. Ils aiment l’or aussi », assure un vieil adage. En 2021, selon le rapport de l'ITIE publié sur16.1 tonnes d’or qui ont été produites au Sénégal pour une valeur totale de 390.7 milliards de FCFA prennent deux principales directions. La Suisse est la première destination de l’or sénégalais. En effet, 381.9 onces ont été exportées vers ce pays, pour 381.6 milliards de francs Cfa. L’Australie a, elle, acquis 128.3 onces, pour une valeur de 123.3 milliards de francs Cfa.

ADVERTISEMENT

Au total, en plus des 9000 onces vendues à la Bceao, ce sont 519 336 onces d’or qui sont sorties du pays, soit 14.7 tonnes. C'est donc, 1.4 tonne d’or qui resterait sur le continent, ou encore dans le pays. Les Etats-Unis (3,53%), l’Espagne (3,25%), la Chine (2,90%) et le Mali (1,13%) font partie des destinations des exportations minières du Sénégal.

L’or est le principal produit d’exportation des ressources minières sénégalaises, avec 61,59%. Et selon le Directeur général de Sgo, Abdoul Aziz Sy, ‘’l'or qu’on produit ici au Sénégal, c’est de l’or brut. Il n’est donc pas raffiné. On l’exporte en Suisse où se trouve la raffinerie. "Parce que dans ce qu’on produit à Sabadola, il y a de l’or, de l’argent et des impuretés. C’est, à peu près composé de 90% d’or’’, a déclaré M. Sy qui explique ces exportations par l’absence de raffinerie au Sénégal pour traiter le produit. ‘’Donc les 90% traités sont les 12 tonnes. Il y a une tonne d’argent sur nos productions de 2021’’.

‘’Cet or est vendu à des institutions financières’’, a précisé le Dg de la Sgo qui signale : ‘’ce sont de grosses banques y compris la Bceao. Malheureusement, on ne peut pas vendre aux bijoutiers locaux pour des questions fiscales. C’est vrai que les bijoutiers locaux, dans notre convention, on les avait prévus, parce que le président (Macky Sall) avait demandé qu’on leur réserve un quota. Ils se plaignaient de n’avoir pas accès à la production d’or, ici. On avait évalué, c’était au tour de 100 kgs leurs besoins’’.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

805 kg de cocaïne saisis  :  révélations sur le cerveau gambien du cartel

805 kg de cocaïne saisis : révélations sur le cerveau gambien du cartel

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Bamba Dieng va rejoindre Lorient

Bamba Dieng va rejoindre Lorient

Première défaite avec Al-Nassr : Ronaldo moqué par les saoudiens

Première défaite avec Al-Nassr : Ronaldo moqué par les saoudiens

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

Arrestation imminente pour Baba Tadian

Arrestation imminente pour Baba Tadian

ADVERTISEMENT