Crise politique au Sénégal: Faynara et Fah Aïdara montent au créneau

On avait décrié le silence de nos influenceurs face à la situation politique du pays. Eh bien, apparemment cette plainte n'est pas tombée dans l'oreille d'un sourd.

Faynara et Fah AIdara

Quelques jours après l'annonce du report de l'élection présidentielle, des tiktokeurs (ses) ont élevé la voix pour dénoncer "un coup d'État constitutionnel". Des porteuses de voix comme Faynara et Fah Aïdara ont à travers leurs plateformes digitales pris position face à cette crise politique.

Chacune d'entre elle a donné son point de vue d'une manière très spéciale.

Le message fort de Fah Aïdara

Elle fait partie des tiktokeuses les plus suivies au Sénégal. Mais face à l'injustice et au non-respect de la constitution, Fah Aïdara a élevé la voix pour manifester son désaccord. Dans une vidéo devenue virale, la tiktokeuse a lancé un message fort au peuple sénégalais et au président de la République.

ADVERTISEMENT

À travers une vidéo humoristique, Fah Aïdara fustige le report de l'élection présidentielle. Une sortie remarquable pour les internautes qui salue son courage.

Le crie de cœur de Faynara

Sa sortie n'a pas été une surprise chez les Sénégalais qui ont l'habitude de la voir s'exprimer sur l'actualité. En effet, à chaque fois que le pays traverse une crise ou une tension politique, Faynara n'hésite pas à prendre position. D'ailleurs c'est qui lui a valu sa notoriété parmi les tiktokeurs.

Cette fois-ci, elle a utilisé le challenge "bien que" pour dénoncer la situation du pays qu'il qualifie de "Coup d'État". Faynara a par la même occasion dénoncé la suspension des données mobiles, la paralysie du secteur économique dû à l'instabilité politique du pays.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT