Affaire Ndingler : Babacar Ngom divise Djilakh

A Djilakh, les habitants ne parlent pas le même langage dans l’affaire Babacar Ngom-Ndingler. Après la sortie d’une frange de la population qui soutient le projet du Pdg de la SEDIMA, un Collectif des habitants de Djilakh a organisé vendredi un point de presse pour «dénoncer la manipulation» de M. Ngom et «apporter des éclairages» sur ce brûlant dossier.

Babacar Ngom Ndingler

«Il s’agit pour nous de dénoncer ces manipulations grotesques du patron de la SEDIMA, indique d’emblée Djiby Sène, le président dudit collectif. Pour des raisons personnelles, Babacar Ngom est en train de saper la cohésion sociale qui règne dans ce village. Il est en train d’appliquer la loi du diviser pour mieux régner, mais cette tentative ne passera. Ces terres qui sont aujourd’hui l’objet d’un litige appartiennent intégralement au village de Djilakh qui se trouve dans la commune de Sindian», précise M. Sène repris par Le Quotidien. La position des habitants de Djilakh est claire sur ce projet de la SEDIMA. «Notre position, c’est de rétablir ce que nous considérons comme une escroquerie foncière au regard de la loi, précise M. Sène. C’est en 2012 que la commune de Sindian a délibéré 300 ha à Babacar Ngom pour SEDIMA. En 2015, il a obtenu un bail et en 2019 un titre foncier. Entre 2012 et 2019, aucune activité n’a été faite. Ces 300 ha ont englobé certaines terres des paysans qui ont même obtenu des délibérations», enchaîne Djiby Sène. A la fin de son récit, il estime qu’aucune procédure n’a été respectée pour l’obtention du titre foncier. Selon lui, l’Etat n’a pas le droit de vendre les terres du domaine national à une entreprise privée. «Ce titre foncier est illégal, car ces 300 ha se trouvent dans une zone de terroir qui appartient aux habitants de la communauté. C’est impossible d’accorder un titre foncier à une tierce personne», avance M. Sène.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pire : un muezzin lynché à mort

Pire : un muezzin lynché à mort

Doylo Barham, Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

"Doylo Barham", Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie  percute un Taxi

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie percute un Taxi

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye