Bateau d’engrais : nouvelles révélations sur un scandale à 3,9 milliards FCFA

Du nouveau dans l’affaire du détournement du bateau d’engrais pour laquelle la directrice de Transcontinental Transit, Ndèye Nancy Niang, 50 ans, est présumé cerveau.

bateau

Nouveaux développements dans le scandale du détournement du bateau d'engrais d’une valeur de 3,9 milliards Fcfa.

Un scandale dans lequel la directrice de Transcontinental Transit, Ndèye Nancy Niang, 50 ans, présumée responsable de la fraude, mouille le célèbre promoteur de le lutte Aziz Ndiaye et son frère Massata.

En effet, la délégation judicaire confiée à la Sûreté urbaine a fait de nouvelles révélations explosives mettant en cause plusieurs opérateurs économiques du pays.

En vérité, autour de ce scandale, gravite un groupe de redoutables escrocs qui a fait des dégâts à Dakar.

Les opérateurs économiques impliqués ont eu à acheter l’urée en usant de moyens frauduleux

La Sûreté va bientôt déposer son rapport d’enquête sur la table du juge.

L’audition au fond de la partie civile, Rahul Chandra, qui est retourné dans son pays, est prévue pour le 26 juin prochain, avant sa confrontation avec Nancy.

Dans cette affaire, Nancy Niang, selon l’acte d'accusation, «avait pris le contrôle de la marchandise sans paiement du Port de Dakar et les a stockés dans deux de ses entrepôts au Cices et à Rufisque.»

Elle a refusé de retourner la marchandise et a ignoré de nombreux appels à la société RE-Energy basée aux Émirats Arabes-Unis et dirigée par le Turc Rahul Chandra.

RE-Energy avait signé un contrat de vente de 35 mille tonnes d’engrais avec la société de Ndèye Nancy Niang.

Après la vente, elle a fait un virement de 650 millions Fcfa en plus des dépenses effectuées, mais par « tromperie », elle a envoyé une « confirmation de virement bancaire fausse».

Nancy a été rattrapée par son passé.

En 2017, elle avait escroqué des Nigériens dans l’urée.

Placée sous mandat de dépôt, Ndèye Nancy Niang n’avait fait que deux semaines en taule.

Ce n’est pas tout. Elle avait aussi condamnée, suite à une plainte de la Banque Atlantique pour association de malfaiteurs, vol avec effraction et voie de fait.

Dans cette affaire, Ndèye Nancy Niang et ses gros bras avaient défoncé un hangar pour mettre la main sur un stock de riz saisi par la banque.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

 Les signes astrologiques du plus au moins honnête

Les signes astrologiques du plus au moins honnête