Cheikh Yérim Seck était convoqué dans les locaux de la Section de Recherches (Sr) depuis 9 heures , ce mercredi. Lors de son premier interrogatoire, le journaliste avait nié les faits même s’il avait confirmé avoir remis de l’argent à son accusatrice qui, selon lui, l’avait sollicité pour payer son loyer.