La photo du guide spirituel des mourides, masqué, sur le site du Magal, en dit long : à l’heure du Covid-19, cette édition du pèlerinage de la confrérie musulmane, qui draine chaque année des millions de fidèles au Sénégal, ne ressemblera à aucune autre.

De tout le pays et au-delà, les disciples convergent depuis des jours vers Touba (centre), ville sainte du mouridisme et deuxième agglomération sénégalaise avec plus de 1,5 million d’habitants, pour le grand rassemblement de la confrérie prévu ce mardi 6 octobre. Jamais depuis l’apparition du coronavirus, le Sénégal n’a connu de manifestation d’une telle ampleur.