Déthié Fall libre mais condamné

Le verdict du procès de Déthié Fall et Cie est tombé.

Dethie-FALL

Parmi les 84 personnes arrêtées lors de la manifestation interdite du 17 juin dernier, seul Déthié a été condamné.

Le député a écopé hier, de six mois de prison avec sursis assortis d'une amende de 100 mille francs. Ses 83 co-prévenus, dont Mame Diarra Fam, ont été relaxés des faits pour lesquels ils ont comparu à l'audience spéciale des flagrants de Dakar.

Le procureur avait requis six mois de prison ferme contre les députés de l'opposition, Mame Diarra Fam, Déthié Fall et leurs 81 coaccusés, jugés en audience spéciale à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar.

Déthié Fall : "J'ai été enlevé devant mon siège..."

Accueillis par une salve d'applaudissements, Mame Diarra Fam et Déthié Fall ont comparu aux côtés de neufs accusés. Premier à prendre la parole, Déthié Fall a dégagé en touche l'accusation.

ADVERTISEMENT

Pour le mandataire de la coalition "Yewwi Askan Wi", on ne peut pas lui reprocher l'organisation d'une manifestation qui n'a pas eu lieu.

"J'ai été enlevé devant mon siège par la gendarmerie. L'agent m'a dit qu'il en avait reçu l'ordre", a-t-il confié, avant de renchérir : "J'ai introduit une déclaration de manifestation à la Place de la Nation qui a été rejetée par le préfet. Nous avons introduit un recours devant la cour suprême. Nos avocats nous ont notifié la décision de la confirmation à 15h. Nous n'avons même pas eu le temps de se concerter".

Interpellé sur les appels à manifester, le leader du Prp a rétorqué au parquetier qu'il assume toutes les déclarations faites par ses camarades lors de leurs différentes conférences de presse. "On est au Sénégal, une démocratie majeure et le droit de manifester est inscrit dans la Constitution", a-t-il fulminé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT