Espagne : Un homme jugé pour avoir découpé et mangé sa mère

Surnommé « le cannibale de Ventas », l’homme s’était nourri durant 15 jours des restes de sa mère qu’il avait étranglée à mort.

Police espagnole

Le parquet espagnol a requis 15 ans de prison contre un homme jugé cette semaine pour avoir étranglé sa mère et mangé certaines parties de son corps découpé en morceaux.

Appelé « le cannibale de Ventas », en référence au quartier de Madrid où la police avait découvert les restes macabres, le suspect – Albert S.G. – est jugé depuis lundi pour « meurtre » et « profanation de cadavre ».

Etranglée et découpée

Selon l’acte d’accusation, les faits remontent à début 2019 lorsque le suspect s’était disputé avec sa mère de 69 ans dans l’appartement qu’ils partageaient dans le quartier de Las Ventas, où sont situées les arènes de la capitale espagnole. Après l’avoir étranglée, il avait traîné son corps dans sa chambre pour le découper avec une scie et deux couteaux de cuisine « afin de le faire disparaître ».

« Une fois le corps découpé en morceaux, l’accusé s’est nourri occasionnellement des restes du cadavre durant 15 jours et a stocké d’autres morceaux dans plusieurs récipients en plastique dans l’appartement et dans le réfrigérateur », poursuit le parquet dans ce document. Il a en outre mis d’autres morceaux dans des sacs-poubelles et les a jetés.

Une « scène dantesque »

Selon des médias locaux, un officier de police, entendu lors du procès, a raconté que lorsqu’il avait pénétré dans l’appartement, l’accusé avait raconté avoir mangé certains morceaux crus, en avoir cuit d’autres et en avoir aussi donné au chien.

L’homme, qui avait des problèmes de drogue selon la police, avait été arrêté en février 2019 alors que la police recherchait sa mère dont la disparition avait été signalée par une amie, selon des médias locaux.

Lorsque la police lui avait demandé si sa mère était à l’intérieur de l’appartement, il avait répondu affirmativement et avait laissé les agents entrer. « Nous sommes tombés sur une scène dantesque », a raconté un agent de police sous couvert de l’anonymat sur la chaîne Telecinco. Les procureurs ont également demandé que le « cannibale de Ventas » verse 90.000 euros de dommages et intérêts à son frère aîné.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Radiation définitive : l'ex-capitaine Touré à l'écoute de la Cour suprême

Radiation définitive : l'ex-capitaine Touré à l'écoute de la Cour suprême

Les premiers mots de Waly après son accident

Les premiers mots de Waly après son accident

Pape Diop a tranché

Pape Diop a tranché

Meurtre d’une femme enceinte : un couple sénégalais arrêté en France

Meurtre d’une femme enceinte : un couple sénégalais arrêté en France

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Pourquoi il est dangereux d'utiliser de l'eau de javel dans la maison

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Élections des membres du HCCT: l'inter coalition Yewwi- Wallu ne participera pas

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Rufisque : 100 migrants portés disparus

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Maroc: le film de l'accident de Wally Seck raconté par son manager

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !

Justice: vers une composition incomplète du conseil constitutionnel !