Fraude à la Visite technique : un automobiliste arrêté avec un faux hologramme

Les scandales n’en finissent plus au Centre de contrôle technique des véhicules automobiles.

Embouteillage Dakar

Dans un intervalle de quelques mois seulement, la Sûreté urbaine (SU) de Dakar a débusqué plusieurs cas frauduleux au CCTVA, où des agents ont été arrêtés pour association de malfaiteurs et corruption.

En janvier dernier, les limiers ont arrêté 12 individus impliqués dans un réseau bien huilé, offrant aux usagers venus passer la visite technique la possibilité de contourner la file d’attente moyennant une somme de 15 000 Fcfa. Ceci avec la complicité de certains agents qui travaillent au CCTVA.

Cette fois-ci, un conducteur a été arrêté par un policier avec un faux hologramme. Le faussaire avait contacté une connaissance pour que cette dernière l’aide à obtenir la visite technique pour son véhicule. Rendez-vous est pris aux alentours du Parc forestier de Hann. Le mode opératoire du fournisseur consiste à récupérer le véhicule le temps de poser le faux hologramme dessus dans le plus grand secret et de le livrer ensuite à son propriétaire, moyennant la somme d’argent requise.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn