Guinée: le colonel Doumbouya interdit les mouvements de soutien au CNRD

Après avoir libéré 79 prisonniers dont des membres de l'opposition, le putschiste en chef a encore pris une forte résolution.

réunion du CNRD

Le nouvel homme fort de la Guinée enchaîne les décisions après son putsch réussi contre le président Alpha Condé, dimanche dernier. Le colonel Mamady Doumbouya n'a pas de temps à consacrer à la célébration.

D'après des sources bien renseignées, le commandant des Forces spéciales guinéennes a «interdit la création des mouvements de soutien ou toutes autres associations démagogues et propagandistes destinées à soutenir l'action du Comité national du rassemblement et du développement (Cnrd) sur toute l'étendue du territoire».

Auparavant, le colonel avait pris plusieurs mesures. «A compter de ce jour, les secrétaires généraux de tous les départements ministériels assureront la continuité les charges courantes. Les gouverneurs de région remplacés par les commandants de région. Et les préfets et les sous-préfets remplacés par les commandants d’unité de la plus grande localité», a-t-on appris dans un document signé par le président du Cnrd, après le coup d’Etat.

Il a été indiqué que les unités de l’intérieur sont invitées à garder la sérénité et à éviter les mouvements vers Conakry.

En sus, le couvre-feu est instauré à partir de 20 h sur toute l’étendue du territoire, jusqu’à nouvel ordre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT