Ukraine : l’ONU exige le retrait ‘immédiat’ de la Russie

Jeudi, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution qui exige le retrait russe de l’Ukraine lors d’une session extraordinaire. Le texte a été largement adopté par 141 voix (7 contre et 32 abstentions). Si la résolution n’est pas contraignante, elle isole la Russie. Moscou peut toutefois compter sur de nombreux alliés.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy et le président russe Vladimir Poutine. BERTRAND GUAY/AFP via Getty Images ; Contributor/Getty Images

L’Assemblée générale de l’ONU a exigé jeudi un retrait « immédiat » des troupes russes. Elle a également appelé à une paix « juste et durable ».

Ce vote intervient à la veille du premier anniversaire de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

La résolution a recueilli 141 voix pour, 7 contre (Russie, Biélorussie, Syrie, Corée du Nord, Mali, Nicaragua, Érythrée), tandis que 32 pays se sont abstenus, dont la Chine, l’Inde et l’Iran, sur les 193 États membres des Nations unies.

D’après The Washington Post, les résultats du vote sont « légèrement inférieurs » à ceux de la précédente résolution portant sur le sujet en octobre 2022. Elle avait été soutenue par 143 pays et rejetée par 5 pays.

“La Russie use de son droit de veto pour empêcher toute action” au Conseil de sécurité.

ADVERTISEMENT
  • Que dit la résolution ?

Les initiateurs du texte ont réaffirmé « l’attachement à l’intégrité territoriale de l’Ukraine et exige que la Russie retire immédiatement, complètement et sans condition toutes ses forces militaires du territoire ukrainien à l’intérieur des frontières internationalement reconnues du pays ».

La résolution appelle également à une « cessation des hostilités et soulignent la nécessité de parvenir, dans les meilleurs délais, à une paix globale, juste et durable en Ukraine conformément aux principes de la Charte des Nations unies ».

  • Réaction de la Russie

Selon l’ambassadeur russe à l’ONU, Vassili Nebenzia, les Occidentaux sont « prêts à plonger le monde entier dans les abysses de la guerre ». Il a dénoncé « leur désir d’infliger une défaite à la Russie ».

Par ailleurs, Moscou peut toujours compter sur le soutien de Pékin, qui s’est une nouvelle fois abstenue. En effet, vendredi la Chine a présenté un document en douze points dans l’optique d’encourager le « dialogue » entre Russes et Ukrainiens.

  • Moscou n’est pas isolé que ça

Comme le remarque The New York Times, dans un article intitulé « L’Occident a tenté d’isoler la Russie. Cela n’a pas fonctionné », la Russie n’est pas aussi isolée qu’on le pense.

« Alors que le noyau de la coalition occidentale reste remarquablement solide, il n’a jamais convaincu le reste du monde d’isoler la Russie », indique le quotidien américain.

Pour rappel, ce vendredi 24 février 2023 marque le premier anniversaire de l’invasion russe en Ukraine. Selon les données de l’Institut pour l’étude de la guerre (ISW), 17,5 % du territoire ukrainien, y compris la Crimée (annexée par la Russie en 2014), restent sous contrôle russe au 21 février 2023.

L’issue de cette guerre reste pour le moment inconnue.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT