Kilifeu jugé mercredi

Le rappeur et activiste du groupe Keur-gui a obtenu la liberté provisoire hier vendredi, au terme de se garde à vue.

Kilifeu

« Kilifeu » de Y’en a Marre a été libéré sous convocation. Mais le rappeur-activiste devra faire face, mercredi prochain, à la justice pour répondre aux charges retenues contre lui. Il est poursuivi pour outrage à agent et rébellion. Pour rappel, il a été arrêté, à Kaolack, lors d’une marche interdite de l’Amicale des Travailleurs de l’électricité.

Une quarantaine de personnes avait été interpellée lors de la manifestation, mais ont toutes recouvré la liberté le même jour, à l'exception de "Kilifeu", placé en garde à vue après des échanges rugueux avec un agent de police. Ses camarades activistes de Y'en a marre se fendaient aussitôt après d'un communiqué pour dénoncer une arrestation "brutale et injustifiée" à l'issue de laquelle leur membre s'est retrouvé avec une épaule déboîtée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT