Dans un communiqué parvenu à la rédaction, le collectif des avocats d'Ousmane Sonko réfute toute information qui aurait fuité du dossier concernant l'affaire de viol dont est accusé le leader de Pastef, et selon laquelle du sperme aurait été trouvé dans la procédure.

Sur le plateau de l'émission "Jakaarlo-bi" diffusée sur la TFM, vendredi 12 février, l'avocat en charge de la défense de Adji Sarr (l'accusatrice de Sonko), Me El Hadji Diouf pour ne pas le nommer, a, avec la verve qu'on lui connait, pointé du doigt la nécessité de faire un tests ADN puisque du sperme aurait été prélevé durant l'enquête.

Me Khoureysi Ba et Cie n'ont pas tardé à réagir pour contredire Me Diouf. Ce, sans le citer nommément. Ci-dessous leur déclaration:

communiqué des avocats de Sonko
communiqué des avocats de Sonko
pulse senegal