En chiffres : le TER phase II

À peine le nouveau stade de Diamniadio inauguré, le chef de l'Etat a annoncé le démarrage des travaux du prolongement du Train Express Régional, 19 km de voie ferroviaire pour un coût de 207 milliards Fcfa.

Le TER de Dakar est entré en service le 27 décembre 2021, 5 ans après le lancement du projet

.

Après le lancement de la phase 1 du train express régional, le Sénégal a enchainé avec la deuxième étape du projet du Train express régional (TER). La construction qui va durer vingt et un mois, va coûter 207 milliards de francs CFA, a annoncé, samedi, à Diass (ouest), le président de la République Macky Sall.

Avec cette phase prolongeant le TER jusqu’à l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD) de Diass, les rails du Sénégal vont s’enrichir d’un linéaire de 55 kilomètres en deux voies, soit 110 kilomètres, a dit M. Sall, qui ajoute que la durée des travaux est de vingt et un mois, dont quatre pour la libération de l’espace prévu pour l’ouvrage.

Selon le chef de l’Etat, la phase 2 du Train express régional va s’étendre sur 19 kilomètres, contre 36 kilomètres pour la première, qui relie Dakar à Diamniadio depuis fin décembre dernier. Les travaux entamés samedi incluent, outre la ligne ferroviaire, d’importantes infrastructures dont une gare ferroviaire pouvant contenir 500 passagers à l’AIBD, la passerelle piétonne de Sébikotane et plusieurs ponts.

Macky Sall a souligné que ces ouvrages vont faciliter la mobilité entre Diass et Diamniadio. Le président Sall a rappelé qu’une commande additionnelle de sept trains a été faite par le Sénégal pour la construction de la phase 2 du TER, lequel disposera en tout de 22 trains.

200 TRAVAILLEURS SUR LE CHANTIER

«Je souhaite que soient, parmi les travailleurs, des jeunes de Diass », a-t-il affirmé. «Désengorger Dakar et gagner du temps en voyageant dans les meilleures conditions de sécurité et de confort, c’était exactement ma vision, mon ambition et mes attentes, lorsque nous lancions (…) le chantier de la première phase du TER », a-t-il rappelé.

Ainsi, pour un bon fonctionnement du futur terminal ferroviaire AIBD, au moins 07 nouvelles rames bi-mode qui vont rouler sur 2x19 km de voies UIC et d'artères de câbles, vont venir renforcer la capacité du TER. La locomotive ultramoderne à travers ce nouveau tronçon, pourra alors rapidement convoyer des milliers de passagers depuis la capitale, Dakar, en direction de l'aéroport de Diass de Diamniadio en 45 minutes.

Parmi les principaux partenaires financiers, on peut noter l'accompagnement de la banque africaine de développement (BAD) à hauteur de 60 milliards de FCFA Banque, celui de la banque islamique de développement (BID) 65 milliards pour la phase II. Avec plus de 160 milliards fiancés par la BID lors de la réalisation de la phase I.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

La tiktokeuse Faynara nominée à la Nuit des Stars Awards

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

Qualification des lions en 1/8 de finale : Vague d'émotion sur la toile

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

'Nous n'avons pas reçu de Rolls Royce', affirme Hervé Renard

Pape Bouba si fier…

Pape Bouba si fier…

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

L'ancien président chinois Jiang Zemin est décédé à 96 ans

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Elon Musk a réactivé le compte Twitter de Donald Trump

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Retour sur les matchs de l’Angleterre contre les équipes africaines en Coupe du monde

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Coup de tonnerre dans l'affaire Al-Khelaïfi

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA

Le Sénégal capte 25,9 milliards FCFA sur le marché de l'UMOA