Fabrication de vaccins : l’IPD obtient un financement de 50 milliards FCFA

L’Institut Pasteur de Dakar va recevoir un financement de 75 millions de dollars (près de 50 milliards FCFA) de la Banque européenne d’investissement (BEI) pour soutenir la construction de la nouvelle usine de fabrication de vaccins MADIBA (Manufacturing in Africa for Disease Immunization and Building Autonomy).

Macky Sall visite le vaccinopole de l'Institut Pasteur de Dakar à Diamniadio

L’Institut Pasteur de Dakar et la Banque européenne d’investissement (BEI) annoncent la conclusion d’un accord de financement de 75 millions d’euros pour soutenir la construction du nouveau site de production de vaccins MADIBA.

La nouvelle usine de l’Institut Pasteur de Dakar est en voie d'achèvement à Diamniadio, ville et zone économique spéciale stratégiquement située entre la capitale sénégalaise Dakar, l'aéroport international et le « Port du Futur » de Ndayane.

Le campus ultramoderne comprend une plate-forme de fabrication pour la production de vaccins contre les épidémies, un site de production à grand volume pour les vaccins contre la fièvre jaune et un site de formation pour la production de vaccins de nouvelle génération.

Il s’agit d’un financement d’envergure qui contribuera très concrètement à accroître les capacités de production médicale et de vaccin de l'Afrique contre la Covid-19 et d’autres maladies endémiques, et ainsi réduire sa dépendance de l'extérieur où elle importe à ce jour 99% de ses besoins en vaccin.

Une fois la nouvelle usine de production achevée et en pleine capacité, ce sont jusqu’à 300 millions de doses de vaccins qui seront produites chaque année pour le continent africain.

Déjà en 2021, conscientes de l’enjeu que représentait cette unité de production, la BEI et l’UE avaient fait un don de 5 millions d’euros aux côtés d’autres partenaires pour réaliser les études de faisabilité technique et de préparation du projet MADIBA (Manufacturing in Africa for Disease Immunisation and Building Autonomy) de l’Institut Pasteur de Dakar, afin d’accélérer la mise en place de ce nouveau site de production de vaccins

Ce financement s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme d’investissement européen avec l’Equipe Europe et ses partenaires dont la BEI via sa branche dédiée au développement BEI Monde (EIB Global) est un acteur clef pour soutenir fabrication et l’accès aux vaccins, aux médicaments et aux technologies de la santé en Afrique.

La BEI est devenue l’un des partenaires de développement les plus importants du Sénégal avec un investissement global de près de 900 millions d’euros depuis 1966 pour améliorer les conditions de vie dans les villes et les communautés rurales, stimuler l’économie, aider les entreprises et les petits porteurs de projet, et la société à s’adapter aux changements climatiques.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

12 mariages de célébrités sénégalaises en 2022 [Pulse Picks 2022]

12 mariages de célébrités sénégalaises en 2022 [Pulse Picks 2022]

Prime de Coupe du monde : les Lions choyés par le président Macky Sall

Prime de Coupe du monde : les Lions choyés par le président Macky Sall

Député ou maire : Birame Soulèye Diop a choisi

Député ou maire : Birame Soulèye Diop a choisi

Le BRT dans les starting-blocks au dernier trimestre 2023

Le BRT dans les starting-blocks au dernier trimestre 2023

'Engagé pour jeter un sort à Mbappé' : la réponse du marabout sénégalais

'Engagé pour jeter un sort à Mbappé' : la réponse du marabout sénégalais

Adji Sarr-Sonko : les minutes d'une confrontation

Adji Sarr-Sonko : les minutes d'une confrontation

Bamako : les circonstances de la mort d'Ibra Seck, tué dans un braquage

Bamako : les circonstances de la mort d'Ibra Seck, tué dans un braquage

L'acteur Pod lynché sur la toile pour avoir apprécié les formes d'Adji Sarr

L'acteur Pod lynché sur la toile pour avoir apprécié les formes d'Adji Sarr

Mondial 2022 : qualification historique du Maroc en quarts de finale

Mondial 2022 : qualification historique du Maroc en quarts de finale