Mine antipersonnel à Kandiadhiou: il s'agirait d'une pose récente [témoin]

Un groupe d'une vingtaine de personnes a sauté sur une mine antipersonnel vendredi dernier à Kandiadhiou (basse Casamance).

mines-antipersonnel

Un groupe d'une vingtaine de personnes a sauté sur une mine antipersonnel vendredi dernier à Kandiadhiou (basse Casamance).

L'explosion d'une mine antipersonnel, vendredi dernier au village de Kandiadhiou dans la commune d’Oulampane (nord Sindan), a fait 5 morts et au moins douze blessés dont 5 graves. Une charrette qui transportait les victimes a sauté sur la charge explosive, déclenchant une déflagration sur un rayon de plusieurs mètres.

Selon un habitant du village, le piège a probablement été posée la nuit du jeudi au vendredi puisque la route sur laquelle l'explosion a eu lieu relie le village de Salobéné et celui de Kanilayes en Gambie. Un axe très fréquenté aussi bien par les élèves que les militaires.

« Nous l’avons tous empruntée le vendredi d’avant pour nous rendre à Kanilayes à pied et rien ne s’est passé » renseigne-t-il. « Il ne peut s’agir que d’une nouvelle pose de mine antipersonnel » poursuit-il, précisant que dans le groupe qui revenait de la mosquée de Kanfenken vers Salabéné et qui a sauté sur la mine, figuraient une vingtaine de personnes.

Pour des mesures de sécurité, l’école élémentaire qui se situe sur cet axe est momentanément fermée sur ordre de l’inspecteur de l’éducation et de la formation (I.E.F) de Bignona. Les deux enseignants dont le directeur sont invités à quitter les lieux en attendant que la situation revienne au calme.

ADVERTISEMENT

Le Président Macky Sall a réagi sur sa page Twitter et présenté ses condoléances aux familles tout en souhaitant un prompt rétablissement aux personnes blessées.

« J’exprime ma peine suite à l’accident provoqué par une mine antipersonnel à Kandiadiou, dans la commune de Oulampane. Je présente mes condoléances émues aux familles des 6 personnes décédées et souhaite prompt rétablissement aux blessés » a-t-il réagi sur le réseau social.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison

"Barth' et Bougane veulent voir Sonko mourir en prison"

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

ADVERTISEMENT