Rapatriement : 28 migrants sénégalais attendus à Dakar ce jeudi

Le rapatriement de candidats sénégalais à l'émigration clandestine se poursuit avec une deuxième vague attendue dans la capitale cet après-midi.

Un camion transportant des migrants - Niger

28 migrants sénégalais, en provenance d’Agadès, sont attendus ce jeudi 19 août à l’Aéroport Blaise Diagne de Diass (AIBD). Ils étaient une trentaine à leur arrivée à Niamey (Niger), lundi dernier. Deux d'entre eux ont été testés positifs à la Covid-19 et sont en quarantaine, au Niger. Ils sont tous éligibles au rapatriement volontaire sous l'assistance de l’Organisation internationale de la migration (OIM).

L’Ambassadeur du Sénégal au Niger, Paul Benoit Sarr, leur a rendu visite avant leur départ. "Ils sont trente qui sont arrivés depuis lundi, (16 août) ici, à Niamey, explique-t-il, à Radio Sénégal. Ils sont arrivés du centre de transit d’Agadès (une autre ville du Niger), qui est un grand centre de transit, avec beaucoup de nationalités. Le test (anti-Covid) est sorti le mercredi 18 août. Sur les 30, les 28 ont été testés négatifs, et deux positifs. Ces deux-là, on va les mettre en quarantaine au centre de l’OIM et que nous-mêmes on va suivre à l’Ambassade. Les 28 vont arriver jeudi à 17 heures."

D’autres migrants attendent d’être rapatriés, souligne-t-il, par ailleurs. Ils vont devoir attendre que la procédure interne soit épuisée au niveau de l’OIM Niger. "Maintenant, à Agadès, s’il y a 130 migrants d’une nationalité, ils peuvent être rapatriés par un vol charter. Mais s’ils ne font pas le nombre qu’il faut pour un charter, on est obligé de les acheminer sur Niamey, et quand Niamey est trop encombré, il faut attendre un peu que le rapatriement se fasse au fur et à mesure. Donc, quand les 28 vont rentrer sur Dakar, il y aura 26 migrants qui seront à Agadès et neuf à Arlit, dans la même zone", confie l’officiel sénégalais.

Dans ce sillage, il assure qu’il a été "convenu avec le représentant de l’OIM, ici, de rencontrer les ambassadeurs de la CEDEAO, une ou deux fois par mois, pour échanger sur toutes les contraintes sur lesquelles achoppe la procédure de rapatriement des migrants".

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : une tentative de putsch déjouée

Burkina : une tentative de putsch déjouée

Halima Gadji 'dégoûtée' par les scènes de violence à l'Assemblée nationale

Halima Gadji 'dégoûtée' par les scènes de violence à l'Assemblée nationale

Dame Amar arrêté à Dubaï pour escroquerie

Dame Amar arrêté à Dubaï pour escroquerie

Militaires disparus : la famille de Didier Badji annonce une plainte

Militaires disparus : la famille de Didier Badji annonce une plainte

Gestion des inondations 2012-2022 : plus de 511 milliards FCFA exécutés sur 766

Gestion des inondations 2012-2022 : plus de 511 milliards FCFA exécutés sur 766

Sunday Oliseh impressionné par Aliou Cissé

Sunday Oliseh impressionné par Aliou Cissé

Les coups de la déraison… [Opinion du Contributeur]

Les coups de la déraison… [Opinion du Contributeur]

Cameroun-Brésil : Eto'o sonne la révolte !

Cameroun-Brésil : Eto'o sonne la révolte !

MMA / Combat contre Mirzamukhamedov : Reug Reug a effectué sa pesée

MMA / Combat contre Mirzamukhamedov : Reug Reug a effectué sa pesée