Nigéria : 31 militaires tués dans une embuscade tendue par des jihadistes

Au moins 31 militaires ont été tués dimanche 25 avril sur une route du nord-est du Nigéria où des djihadistes liés à l'État islamique (EI) ont tendu une embuscade à leur convoi, ont indiqué ce lundi matin deux responsables militaires repris par l'AFP.

Soldats Nigerians

Une vingtaine de véhicules de combattants du groupe État islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap) ont attaqué dimanche vers midi heure française un convoi militaire dans la localité de Mainok, située dans la périphérie de Maiduguri, la capitale de l'État du Borno, épicentre de l'insurrection djihadiste dans le nord-est du Nigeria qui dure depuis plus de dix ans.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn