《Pas d'année blanche ni d'année invalide : la reprise des cours se fera probablement en début juin》

Le ministre de l'Éducation nationale a démenti hier-mardi toute information faisant état de le reprise des cours ce 4 mai 2020. Une plainte contre X a été même annoncée dans la foulée.

《Pas d'année blanche ni d'année invalide : la reprise des cours se fera probablement en début juin》

Mais à quand le retour en classe des élèves ? D'après le ministre Mamadou Talla, le scénario d'une reprise des cours en début juin semble bien plus logique.

« Aujourd'hui vu la situation, on travaille sur trois scénarios de reprise des cours. Mais le scénario le plus probable pour la reprise des enseignements c'est en début juin », a-t-il déclaré.

Par ailleurs, le ministre assure que l'année ne sera pas perdue. « Il y aura pas ni année blanche ou année invalide. C'est ce qui est le plus constant. Et tous les acteurs travaillent pour que l'année soit sauvée ».

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Espagne et Japon en 8èmes de finale, l’Allemagne out

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Assemblée nationale : une député giflée en pleine plénière

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Pape Alé Niang prend une décision radicale !

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

Kolo Touré, premier Africain à entrainer un club anglais

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

ARMP : Abdoulaye Baldé épinglé pour sa gestion 2020

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Mondial 2022 : les fans accusent les arbitres de favoriser Messi et Ronaldo

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Le Sénégal va toucher une belle somme pour sa qualification en 8es

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Koulibaly et Gana en guerre contre l'Angleterre

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA

Mairie de Dakar : Wardini au cœur d'une nébuleuse de plus de deux milliards FCFA