Assemblée : Taxawu quittent le groupe parlementaire Yewwi

Les 14 parlementaires du mouvement de Khalifa Sall ont présenté leurs lettres de démission au président de l'Assemblée nationale, Amadou Mame Diop.

Assemblée nationale Sénégal

Le divorce est consommé entre les députés Taxawu et leurs désormais ex-alliés de Yewwi Askan Wi. Barthelemy Toy Dias, Ndeye Fatoumata Dabo, Ndeye Satala Diop, Malick Kébé, Oumar Cissé, Thierno Diop, Babacar Mbengue, (…), ils sont au total 14 députés, élus sous la bannière de YAW à déposer leur démission au président de l’Assemblée nationale.

Pour cause les députés ont dénoncé les actions de leurs collègues de Pastef qui ont déposé la liste pour la constitution de bureau sans leurs noms. Une décision qui ne sera pas sans conséquences sur la formation du nouveau bureau.

La session plénière tant attendue de l'Assemblée nationale, initialement prévue pour 10 heures, a subi un retard de plus de 7 heures ce samedi 14 octobre 2023. D'après les informations divulguées par le député Cheikh Bara Doly, « ce retard est dû à une querelle sur les postes entre les députés de Pastef et de Taxawou Sénégal au sein de la coalition Yewwi Askan Wi ».

D'après Cheikh Bara Doly, le maintien du bureau de Walu a été décidé, avec Lamine Thiam conservant sa position de président et Cheikh Abdou Bara Dolly celle de vice-président, sans changement majeur. Selon lui, les députés de Pastef et de Taxawu Sénégal rencontrent des difficultés pour former leur propre bureau.

« Ce matin, ils ont soumis les 53 députés affiliés à Yewwi Askan Wi, mais les membres de Pastef cherchent à retirer les postes occupés par Takhawou Sénégal, ce que je considère comme une action déloyale s'ils y parviennent », a dénoncé le député.

ADVERTISEMENT

En ce qui concerne Benno Bokk Yaakar, le député a révélé qu'ils ont rencontré quelques obstacles mineurs jusqu'à midi pour décider du président de leur groupe parlementaire. Face à cette situation, il a appelé les citoyens sénégalais à prêter attention à ce qui se déroule à l'intérieur de l'hémicycle, où les députés sont devenus de « mauvais exemples pour le peuple ».

Au lieu de se battre pour les intérêts de la population, ils se disputent des postes. Il a également exhorté le président de l'Assemblée nationale à prendre rapidement des mesures pour résoudre la situation en établissant les bureaux concernés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Transports terrestres : El Malick Ndiaye corse les amendes forfaitaires

Nouveau clip de Mia Guissé : Gauche & Droite, En haut en bas cartonne et crée la polémique

Nouveau clip de Mia Guissé : "Gauche & Droite", "En haut en bas" cartonne et crée la polémique

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Kabrousse : un homme se pend après une dispute avec son épouse

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Tchad : le président Mahamat Deby promet d'impulser le changement

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Aliou Cissé publie sa liste et zappe Cheikhou Kouyaté

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Les chiffres des conflits du travail au Sénégal

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Culture : 10 reines légendaires d'Afrique qui ont marqué l'histoire

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Pour soigner son asthme, il fume du chanvre indien et finit en prison !

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

ADVERTISEMENT