Décret de nomination des membres de la Cena : la Cour suprême a tranché

La Cour suprême a débouté Ndiaga Sylla qui avait attaqué le décret du chef de l'Etat portant nomination des membres de la CENA.

Cours suprême de Dakar

La Cour suprême s’est penché ce mercredi sur l’affaire du recours sur le décret portant nomination des membres de la Commission électorale nationale autonome (Cena) introduit par l’expert électoral Ndiaga Sylla. Après examen du dossier, la haute juridiction a débouté Ndiaga Sylla et Cie.

A noter que des leaders de l’opposition, dont l’ancienne Premier ministre Aminata Touré, les anciens ministres Aïssatou Mbodji et Moustapha Guirassy, et d’autres personnalités, ont informé le président de la première chambre administrative de la Cour suprême de leur volonté de retirer la demande d’annulation du décret introduite par eux-mêmes.

Pour rappel, la Commission électorale nationale autonome (Cena) a été remaniée, le 4 novembre dernier. Son président, Doudou Ndir, ainsi que les membres de cette structure ont tous été limogés et remplacés par décret présidentiel.

L’Inspecteur général d’Etat (Ige) Abdoulaye Sylla a été nommé président de la Cena, en même temps que 11 autres membres devant constituer l’équipe qui va veiller à la régularité et à la transparence des élections au Sénégal. M. Sylla était, jusque-là, un des 7 membres du Conseil constitutionnel. Il a été remplacé à ce poste par l’ancien Premier président de la Cour suprême, Cheikh Tidiane Coulibaly, nouvellement nommé par décret par le président de la République, Macky Sall.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Soul Bang’s 'malmené' à l'AIBD : le gouvernement guinéen s'en mêle

Soul Bang’s 'malmené' à l'AIBD : le gouvernement guinéen s'en mêle

Le tonton saï-saï viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

Le tonton "saï-saï" viole sa voisine mineure qui lui lavait le linge

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

'Il ne peut y avoir de passation de pouvoir s’il n’y a pas d’élection'

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

ADVERTISEMENT