Démission de Taxawu de Yewwi : Khalifa Sall prend position

Khalifa Sall valide la démission des députés membres de Taxawu Senegaal du Groupe parlementaire de Yewwi Askan Wi.

Khalifa Sall Leader de Taxawu Senegal

Le divorce est consommé entre les députés Taxawu et leurs désormais ex-alliés de Yewwi Askan Wi. Barthelemy Toy Dias, Ndeye Fatoumata Dabo, Ndeye Satala Diop, Malick Kébé, Oumar Cissé, Thierno Diop, Babacar Mbengue, (…), ils sont au total 14 députés, élus sous la bannière de YAW à déposer leur démission au président de l’Assemblée nationale.

Les députés de Taxawu Senegaal ont décidé de claquer la porte du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi. Sur sa page Tweet, Khalifa Sall a réagi. Le leader de Taxawu Senegaal approuve totalement l’acte posé par les députés membres de son parti politique. «Je tiens à exprimer ma fierté et tout mon soutien aux députés de Taxawu Sénégal qui ont fait montre d’un sens élevé des responsabilités et d’un esprit de dépassement et de désintéressement remarquable», a-t-il réagi sur tweeter.

Samedi, lors du renouvellement du bureau de l'Assemblée nationale, les dissensions entre Pastef et Taxawu ont atteint une nouvelle étape. Les camarades de parti de Khalifa Sall ont dénoncé «une trahison des députés de Yewwi Askan Wi qui ont pris la décision inélégante et stupide d'exclure leurs collègues de Taxawu Senegaal, membres à part entière du groupe parlementaire, du bureau de l'Assemblée Nationale.

« En effet, des députés de Yewwi Askan Wi ont voulu constituer un groupe parlementaire intégrant les élus de Taxawu Senegaal pour avoir plus de postes dans le bureau mais sans associer ces derniers dans le partage des responsabilités », ont-il déclaré dans leur communiqué de presse.

ADVERTISEMENT

Birame Souleye Diop, président du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi, avait réagi, samedi, sur la question. « Nous avons fait une liste de 53 députés. Les collègues sont libres de rester ou de partir. Parce que la loi le leur permet. Mais le calcul ayant déjà été fait, le dépôt ayant déjà été fait, on ne peut pas revenir en arrière (...) Si l’ensemble des députés démissionnaient du groupe pour qu’il n’en reste que 17, nous travaillerons suivant ce que la loi nous donne avec 17 députés. Et nous resterons dignes de cela », avait-il indiqué.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT