Gouvernement : Diouf Sarr revient sur les circonstances de son limogeage

’Étant un homme loyal, j’ai laissé au président décider des conséquences’’. C’est la réponse servie par Abdoulaye Diouf Sarr pour expliquer son limogeage du gouvernement.

Abdoulaye Diouf Sarr

Lors de l’émission du ‘’Jury du Dimanche’’ de IRADIO, l’ancien ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr est revenu sur les circonstances de son limogeage, il y a de cela quelques mois à la suite du drame lié aux bébés calcinés à l’hôpital Mame Abdou Aziz Dabakh de la ville sainte de Tivaouane.

‘’J’ai été limogé parce que la situation l’exigeait. Elle exigeait à ce qu’un message soit envoyé à la population de manière globale pour apaiser ce climat assez compliqué. Je pouvais démissionner à l’époque, mais comme je suis loyal au chef de l’État, je lui ai laissé l’occasion de décider des conséquences. Un camarade m’a demandé à l’époque dans l’affaire des bébés calcinés à Tivaouane de poser un acte pour entrer dans l’histoire en déposant ma lettre de démission, mais je ne voulais pas faire le buzz sur un drame. J’ai laissé au président décider des conséquences’’, a-t-il rappelé.

Selon lui, il a énormément fait bouger les lignes en matière de santé. ‘’J’ai énormément fait bouger les lignes en matière de santé. J’ai réalisé quatre hôpitaux pendant mon magistère. J’ai transformé totalement la vision de la gestion des ressources humaines, en augmentant les bourses de spécialisation. Nous avons fait de Dalal Jamm un hôpital moderne. L’autonomisation de l’oxygène, le renforcement des plateaux techniques", a listé l’actuel directeur général du FONSIS.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT