Juriste français consulté pour le 3e Mandat : la vague d’indignation se poursuit !

Le président Macky Sall a consulté l’avis d’un juriste français sur la question d’une éventuelle troisième candidature. Ce qui a suscité une vague d'indignation.

Macky Sall

Le président Macky Sall a consulté un juriste français Guillaume Drago pour s’assurer de la légalité de sa 3e candidature. C’est le journal français, Le Figaro qui donne l’information dans son édition du 20 mai 2023. Pour Mimi Touré c’est une aberration que le chef de l’Etat aille consulter un juriste français sur une question éminemment sénégalaises.

« Comment le chef de l’Etat d’un pays souverain qui s’appelle le Sénégal peut aller chercher des avis d’un juriste français. Le Sénégal et la France sont deux pays indépendants. Même si la France a eu à coloniser le Sénégal. C’est cette attitude déjà que je déplore. Voilà pourquoi il est difficile aussi qu’on se fasse respecter au niveau international », a déclaré l’ex cheffe du gouvernement. Pour elle, Ismaila Madior Fall, professeur de droit constitutionnel émérite, doit en tirer une leçon.

Dans cette même veine, le professeur Mbaye Thiam fustige cette démarche de Macky Sall sur les ondes de Iradio. Un état de fait que l’enseignant à l’EBAD ne comprend pas, cela après être l’indépendant : « Consulter un constitutionnaliste français, pour savoir si on a droit à une troisième candidature ou pas, 66 ans après l’Indépendance, ce n’est pas normal ».

Il justifie ainsi sa position : « Parce qu’on a la Faculté de Droit la plus ancienne d’Afrique francophone. Il y a des constitutionnalistes sénégalais qui ont écrit nombre de Constitutions en Afrique francophone. Je connais des collègues enseignants-chercheurs, comme moi qui, en plus d’avoir écrit des Constitutions, c’est eux qui sont consultés par les autres pays ».

ADVERTISEMENT

Sur le fond, Aminata Touré déclare qu’aujourd’hui, on n’est plus à une étape d’interprétation de la Constitution. « Le président de la République l’a suffisamment interprété pour nous à travers des vidéos, il l’a expliqué, indépendamment de son engagement moral de ne plus chercher un autre mandat. Aujourd’hui la constitution est très claire il doit l’appliquer. Il n’y a aucun juriste qui pourrait donner une autre explication que nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs », indique-t-elle.

Sur la question de la troisième candidature, le président Macky Sall a consulté Guillaume Drago. Ce dernier est professeur à l'Université de Paris II-Panthéon Assas, doyen honoraire de la Faculté de droit et de sciences politiques de Rennes. Le juriste français, au terme de son analyse, a conclu que Macky Sall peut se présenter en 2024 en vue d’un troisième mandat ou un second quinquennat.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Comment sauver Macky Sall !

Comment sauver Macky Sall !

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

ADVERTISEMENT