Ousmane Sonko hospitalisé : des nouvelles inquiétantes de Me Tall

Des nouvelles de Ousmane Sonko après avoir été admis hier aux urgences de l’hôpital.

Ousmane Sonko

Admis hier, dans l’après-midi, aux urgences, Ousmane Sonko, selon son avocat, Me Abdoulaye Tall, est dans une situation très inquiétante. Me Tall interrogé par L'Obs, indique qu'il a trouvé le maire de Ziguinchor dans la salle du Pavillon de la Téranga, entouré de médecins militaires de l’hôpital.

"Sa santé s’est fortement dégradée. C’est vers 15 heures qu’on nous (ses avocats) a alertés. Me Ciré Clédor Ly et moi sommes partis le voir à l’hôpital. Il est admis à l’Hôpital Principal de Dakar au Pavillon de la Téranga. C’est dans ce Pavillon qu’Ousmane Sonko est suivi par des médecins militaires. On l’a trouvé très affaibli, mal en point. Sa situation est très inquiétante", a révélé la robe noire.

Il ajoute : "Cela dû à ce qu’il est en train de vivre. Il a entamé une grève de la faim pour dénoncer sa situation de détention, son arrestation, disant que tout est politique. Et du coup, en toute réponse, il a entamé cette grève de la faim, non seulement pour se solidariser à tous les détenus politiques qui ont entamé la grève de la faim, mais également pour rendre un hommage aux martyrs, notamment ceux qui ont perdu la vie dans ce combat politique pour le renforcement de la démocratie au Sénégal."

"Cela l'a complètement affaibli. Par respect à la parole donnée, il a décidé de poursuivre le combat tout en étant à la prison. Son état de santé s’en est dégradé au point que les autorités de l’administration pénitentiaire ont procédé à son évacuation à l’hôpital. Quand nous lui avons rendu visite (hier), on a constaté qu’il est très fatigué. Il parle à peine", ressasse l'avocat

"Ousmane Sonko poursuit sa grève de la faim et il n’entend pas renoncer, Nous ne l’avons pas trouvé en train de recevoir des soins. Nous l’avons trouvé dans une salle où il est entouré de médecins, mais il refuse de s’alimenter", a-t-il révélé

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT