Sonko face à Sonko [Opinion du Contributeur]

Devant les étudiants de Pastef blessés lors des récents événements à l'université Cheikh Anta Diop, Ousmane Sonko a jugé nécessaire de demander à tous ses partisans d’arrêter de l'appeler par des noms avec le champ lexical digne des sphères religieuses de notre pays.

Ousmane Sonko, Chef de file du Pastef

« Je ne suis ni un Serigne, ni un imam, ni un saint, je ne suis qu'une personne ordinaire qui commet des erreurs, et je suis entré en politique uniquement pour la réforme mais pas pour une notoriété », assure Sonko qui se dit certainement quelque chose puissante a dû intervenir pour que sa popularité soit ainsi démultipliée. A y regarder de près, il n’y a rien d’extraordinaire. La radiation de la fonction publique ne l’a pas tué. Elle le pousse à se donner à fond pour devenir député avant une participation éclatante à la présidentielle de 2019.

Les accusations de viol qui devaient l’anéantir politiquement et socialement, l’ont propulsé. Le voilà devenu le leader incontesté de l’opposition contre Macky Sall qui ne voyait rien venir. Ses partisans ont réussi à lui faire porter des habits de "sell", saint . Ce n'était pas évident pour quelqu'un qui a été accusé de viol. L'exagération est voulue. Beaucoup le font pour déchirer les tissus de saay saay que ses détracteurs lui font porter. S’il a la pleine conscience qu’il est insensé de lire sa notoriété sous le regard versatile du public, il gardera la tête froide qui empêche les folies.

Hier, c’était le deuxième jour du concert de casseroles organisé par l’opposition dirigée par Ousmane Sonko. Il n’y a pas eu grand bruit contrairement à la première fois. Est-ce l’effet de l’approche de la tabaski ? Une illisibilité du mot d’ordre de Yewwi ? Une certitude : la page contestation est fermée. Cap sur les législatives. Moustapha Niasse quitte l’Assemblée et la vie politique. Que le meilleur gagne !

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Mbour : l’incroyable histoire du couple qui a donné naissance et baptisé sa fille en prison

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Parfums volés : 2 ans de prison avec sursis pour Gris 2

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

Suspendu 4 ans, Pogba prend la parole

'Je vais quitter TikTok: la triste annonce du comédien Boss

'Je vais quitter TikTok": la triste annonce du comédien Boss

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna:  'c'est une stratégie de Macky Sall'

Pawlish Mbaye sur le mariage de Guy Marius Sagna: 'c'est une stratégie de Macky Sall'

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de yamba

Zac Mbao: un couturier arrêté avec 150 cornet de "yamba"

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Manifestations réprimées au Sénégal : la grave révélation de Al Jazeera

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Un candidat à la Présidentielle serait un homosexuel, l'autre un narcotrafiquant

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

Marché central de Mbour : des cantines consumées, 100 millions de pertes

ADVERTISEMENT