Sonko, les autres et la campagne… [Opinion du Contributeur]

Ils sont tous en campagne. Mais chacun y va avec ses propres motivations, son discours et sa démarche.

Ousmane Sonko à Dakar, le 19 janvier 2019

Les leaders de l’opposition réunis autour de Yewwi Askan wi sont en train de mener une drôle de campagne en vue d’élections législatives auxquelles ils ne participent pas. Ousmane Sonko mouille le maillot avant tout, pour lui-même. Il est conscient qu'un bon score porterait sa signature et le propulserait davantage à l'horizon 2024.

Les efforts des autres ne seront pas visibles dans ce contexte. Ils sont des seconds couteaux. Lui prend tous les avantages. Il dirige les débats, draine des foules, fixe le tempo. Il discourt, fait des coups de gueule, multiplie les punchlines, s’impose dans la Toile et se met de plus en plus en vedette. Il ne se fixe pas de limites. Il se radicalise et assume sa radicalité. Il affiche sa volonté de « corriger » Macky Sall une fois au pouvoir.

« Niafall », crie-t-il fort lors d’une caravane. Il fait un clin d’œil à Khalifa Sall probable candidat à la future présidentielle qui serait plus bienveillant avec un Macky déchu tout en sachant que le sort de l’ex-maire est entre les mains du président de la République actuelle. Khalifa qui accepte de fait le leadership de Sonko, travaille plus pour ce dernier que pour lui-même. Il se veut ainsi réaliste tout en sachant qu’il pourrait tirer profit d’un faux pas du chef de file de Pastef.

Les autres leaders de cette « conférence de Yewwi Ascan wi » sont très peu visibles. Malick Gakou est tombé malade au bon ou mauvais moment. Son parti ne se singularise guère dans cette campagne si ce n’est à Guédiawaye son fief. Guirassy a fait une apparition chez lui à Kédougou. Cheikh Bamba Diéye se fait désirer. Le Docteur Cheikh Tidiane Diéye est si sage mais fin analyste de la situation.

Le Docteur Babacar Diop a attiré l’attention sur lui avec l’épisode de sa voiture caillassée. Le maire de Thiès est l’illustration achevée de la crise au sein de cette opposition réunie autour de la coalition Yewwi Askan Wi qui vit ses derniers jours. Du moins dans sa configuration actuelle.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La gendarmerie démantèle un réseau de commerce illicite d'armes !

La gendarmerie démantèle un réseau de commerce illicite d'armes !

Mali : «opération bougie» contre les coupures d'électricité !

Mali : «opération bougie» contre les coupures d'électricité !

Un enfant de 2 ans péri dans un incendie

Un enfant de 2 ans péri dans un incendie

Culture : 7 choses à savoir sur Mère Teresa !

Culture : 7 choses à savoir sur Mère Teresa !

Faux monnayage : qu'est-ce qu'un billet noir ?

Faux monnayage : qu'est-ce qu'un billet noir ?

Amnistie : les motifs de Macky Sall dévoilés

Amnistie : les motifs de Macky Sall dévoilés

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

ADVERTISEMENT