Accusé de viol, Sitor Ndour (aussi) crie au complot

Sitor Ndour a été jugé hier mercredi 15 mars 2023 à la barre de la chambre criminelle de Dakar. Accusé de viol par sa domestique Adama Thiaw, il a dit être victime d’un complot.

Sitor Ndour

L'ex-PCA de la SAED a finalement été jugé, ce mercredi, devant la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar. Accusé de viol par sa domestique mineure Adama Thiaw, il s'est lavé à grande eau soutenant qu'il a été victime de complot.

Dans une audio publiée, la mère de la jeune dame accable Sitor Ndour. L'enregistrement est extrait d’une conversation entre la maman de la victime Ndira Dione et l’ex-Dg du Coud. Peu avant de se rendre à l’hôpital puis à la gendarmerie de la Foire, elle avait appelé Sitor Ndour pour l’interpeller sur les faits.

L’échange a eu lieu en sérère. Au bout du fil, Sitor Ndour a d’abord multiplié les dénégations avant de proposer à Ndira Dione de lui offrir tout ce qu’elle veut afin d’obtenir son silence et qu’elle se garde de porter plainte.

Lors du procès, Sitor Ndour soutient ne pas être la personne qui parlait sur cet enregistrement. À l’en croire, il est victime de complot. Il se dédouane : « La veille de la tabaski, ma bonne titulaire, comme toutes les autres bonnes, est allée passer la fête en famille et il me fallait une nounou pour s’occuper des enfants et non d’une bonne. Je ne l’ai jamais engagé pour travailler. La première critère c’était qu’elle soit une jeune fille et le second qu’elle soit quelqu’une qui s’exprime en français puisque mes enfants comprennent cette langue que leur parle leur mère ».

Selon l’accusé, c’est au contraire la jeune fille qui voulait une proximité pour voir s’il la désirait. « Les gendarmes sont venus chez moi par surprise le lendemain des faits, jour où ils ont porté plainte contre moi. J’ai tiré trois éléments du panier de linge y compris mon caleçon pour les donner aux gendarmes », narre-t-il.

ADVERTISEMENT

À l’en croire, Adama Thiaw a voulu juste leur faire croire qu’il s’agissait d’un autre caleçon alors que celui dont il parle n’existe pas.

Interrogé sur sa présumée discussion téléphonique avec la mère de la victime, Sitor Ndour explique : « j’ai nié dans l’audio et je précise que je n’ai jamais demandé pardon. On demande pardon que quand on a quelque chose à se reprocher ». Selon lui, il est victime d’un complot.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Agression de MNF: les acteurs de la presse s'insurgent et appellent à la mobilisation

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

Sénégal : plus de 800 personnes atteintes de maladies rares !

ADVERTISEMENT