Affaire Kiné Gaye : Les détails glaçants de la reconstitution des faits

Khassimou Bâ a révélé davantage de détails lors de la reconstitution du meurtre de Kiné Gaye qui n'était pas sa "première cible".

Meurtre-de-Kiné-Gaye,-le-présumé-tueur-Khassimou-BA-sur-les-lieux-du-crime-pour-la-reconstitution-des-faits

Khassimou Bâ surnommé « Messi » est encore revenu en détails sur le meurtre de Kiné Gaye qu'il a tuée dans son lieu travail. Les aveux sont effroyables. Il est retourné hier sur les lieux du crime pour la 7e fois. Le jour du drame, le vendredi 20 Mai 2022, entre 12h00 et 18h00, il s’est rendu à quatre reprises dans le point transfert d’argent situé à Pikine Rue 10, jusqu’à tenir le bon moment pour assassiner Kiné Gaye.

Ensuite, il est allé chez lui, changer ses habits et planquer l’arme du crime, avant de revenir sur les lieux pour pleurer la mort de Kiné Gaye. « Ma précieuse amie a été tuée par de lâches agresseurs », disait-il pleurant devant des connaissances qui le consolaient. Il a tué Kiné Gaye pour couvrir un autre détournement de 3,5 millions Fcfa. Après son crime odieux, il confie qu’il a mis un masque et une casquette pour faire croire à une agression.

« J’ai attendu près du multiservices et je suis entré avec mon couteau quand une cliente qui était à l’intérieur est sortie. Ensuite, j’ai réclamé les recettes de la caisse sous la menace du couteau », a-t-il déclaré. Mais, poursuit-il, de toutes ses forces au point qu’il a eu peur. Pour lui faire taire, il lui a assénée un coup de couteau au niveau de la cuisse. « Après, je ne réalisais plus parties visées et j’ai continué à assener des coups de couteau bien que le corps était inerte. »

La victime ne respirant plus, Khassimou dit s'être lavé les mains dans les toilettes avant de s’emparer encore de l’argent qui restait dans les caisses. D’après ses dires, il n’avait nullement l’intention de tuer Kiné mais la réaction de la victime lui a fait perdre son sang-froid. Son meurtre « parfait », il range son couteau et l’argent dans son sac avant de se rendre dans une boutique pour acheter un mouchoir pour arrêter l’écoulement du sang, résultant de sa blessure à la paume.

Kiné Gaye n’était pas sa première cible

Khassimou a confessé que Kiné Gaye n’était pas sa première cible. En tant que superviseur de l’établissement Mansour Sy (EMS), il avait sous sa charge trois point de transfert d’argent. Il s’agit des agences de M. Mbaye (Pikine « Diakay Ndank Ndank de P. Diaw (Cité Sotiba) et de la défunte Kiné Gaye (Pikine Rue 10). En sortant de chez lui, Khassim viblait M. Mbaye. Mais quand il s’est rendu à Pikine « Diakay Ndank-Ndank », le même jour du vendredi, donc à 12 heures, le destin a décidé autrement puisque M. Mbaye lui a dit qu’elle était malade. Sur le champ, M. Mbaye, comme à chaque descente, a remis à Khassim Bâ son « arrêt caisse » ainsi que les clés du point de service. La fille M. Mbaye est sous le choc quand elle a appris quand elle était la première cible de Khassimou Bâ.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Cancer du foie : une épidémie mondiale guette

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Santé : voici les six pires aliments pour le foie

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Le ministre ADD et Abdou Mbow frôlent la mort, un bus dérape à Tamba

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Explosion d’une chaudière à Diourbel : le bilan passe à deux morts

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Marchés publics : le FMI met en garde le Sénégal

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Haaland n'est pas un humain, une pétition lancée pour l'exclure de la PL

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Gamou de Kaolack et Tivaouane : les chiffres de la Police !

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

Sommet Cedeao à Dakar : les dessous d'une annulation

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023

TER : la deuxième phase livrée le 27 décembre 2023