Baisse des grossesses en milieu scolaire : une libido en berne

Le taux de grossesses et mariages précoces en milieu scolaire a chuté à 0,2% au Sénégal.

grossesse-enceinte

Les grossesses et mariages précoces à l'école ont connu une baisse considérable cette année en milieu scolaire. « Le taux des grossesses et mariages précoces est à 0,2% en milieu scolaire », a informé Astou Diouf Guèye, Directrice nationale de l’Equité et de l’égalité de genre au ministère de la Femme, de la famille et de la protection des enfants, repris par Le Quotidien. Elle s'exprimait lors de la 2e édition du Forum de dialogue entre les utilisateurs et les producteurs de données sur la disponibilité et l’utilisation des statistiques sensibles au genre.

  • 319 cas de violence signalés en milieu scolaire

D’après Astou Guèye, ces statistiques nationales ont montré qu’il y a 319 cas de violence signalés en milieu scolaire sur toute l’étendue du territoire national. Pour elle, cette baisse ne doit pas amener les autorités à dormir sur leurs lauriers. « Même si nous avons eu des progrès, il va falloir arriver à une situation de zéro violence. Car le milieu scolaire n’est pas un milieu de propagation de la violence. »

En dépit des avancées, il y a encore des goulots d’étranglement à dénouer. « Si nous prenons les statistiques dans le monde du travail, un chiffre nous intrigue souvent et fait que nous serons dans une situation inégalitaire dans le monde du travail. Si nous prenons les économies de soins qui pèsent plus sur les femmes aujourd’hui et ne sont pas considérées dans le Pib, c’est un manque à gagner de 2 milliards 498 millions 004 F Cfa. Mais on nous dit que 16,3% de ce travail sont partagés entre les hommes et les femmes dont 13,6% reviennent aux femmes. Vous voyez l’écart", dit-elle.

  • Environ 1 200 de grossesses à l'école dénombrés en 2022
ADVERTISEMENT

Environ 1 200 grossesses en milieu scolaire étaient recensées en 2022 au Sénégal, révélait Mamadou Elimane Kane, chargé des programmes au niveau du Groupe pour l’étude et l’enseignement de la population (Geep). « Depuis 2014, nous avons l’observatoire des grossesses précoces à l’école. Aujourd’hui le taux diminue sur les grossesses précoces en milieu scolaire, nous sommes autour de 1 200 en moyenne par an dans les écoles en 2022. Mais même s’il y a une baisse pour nous, c’est beaucoup. Mille cent à mille deux cents cas de grossesses en milieu scolaire, c’est trop. Si on fait la radioscopie, les chiffres sont quand même alarmants même», révélait Mamadou Elimane Kane. Ajoutant que cette situation fait que dans les lycées et collèges les jeunes sont confrontées à des problèmes de la santé de reproduction.

  • 446 élèves engrossées entre 2021 et 2022 à Ziguinchor, 111 à Fatick

Quatre cent quarante-six cas de grossesses précoces ont été recensés dans des établissements scolaires sous la tutelle de l’inspection d’académie de Ziguinchor (IA) entre 2021 et 2022, selon l'inspection d’académie. Rappelons qu'à Fatick, 111 cas de grossesses ont été enregistrés en milieu scolaire en 2020 dans la région. Ces grossesses touchent essentiellement les élèves non mariées non mariées et âgées de moins de 18 ans. Ces grossesses touchent essentiellement les élèves non mariées non mariées et âgées de moins de 18 ans. Il s’agit d’un taux record de grossesses précoces en milieu scolaire noté dans la région, rapportait le Groupe pour l’étude et l’enseignement de la population (GEEP).

  • 1200 grossesses à Dakar

A Dakar, plus de 1 200 cas de grossesses ont été enregistrés en milieu scolaire en 2019, selon une étude de Réseau Siggil Jigeen. Ces grossesses en question ont été notées dans 427 établissements scolaires à Dakar, Pikine et Guédiawaye dont 34% sont âgés entre 12 et 19 ans.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT