Enseignement supérieur : ce n'est pas la rentrée pour tous

Alors que l’enseignement supérieur va célébrer en grande pompe sa rentrée, ce n’est malheureusement pas la rentrée pour tout le monde. En effet, plusieurs universités ont dû repousser la reprise des cours !

centre-des-oeuvres-universitaires-Coud-universite-Dakar-978x608

C'est une reprise graduelle des enseignements au niveau supérieur. Les universités Gaston Berger de Saint-Louis et Assane Seck de Ziguinchor vont reprendre à partir d’aujourd’hui lundi 2 octobre 2023, rapporte Le Quotidien. Pour Alioune Diop de Bambey, c’est le 10 octobre prochain. Alors que les universités Iba Der Thiam de Thiès et El Hadji Ibrahima Niass du Sine-Saloum vont patienter jusqu’en novembre.

Pour l’université Amadou Makhtar Mbow de Diamniadio, fermée jusqu’à nouvel ordre, les étudiants vont devoir patienter. Le Recteur devrait convoquer cette semaine, le Conseil d’administration avant de réunir ou non le Conseil académique qui va décider de la reprise ou non des cours.

A Dakar, la situation est identique. L’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) devrait rouvrir ses portes en novembre, après sa fermeture en juin dernier. Saccagée lors des émeutes de juin dernier, elle a voulu mettre en place des enseignements en ligne, sans succès, vu l’opposition des étudiants : salles de cours et autres bâtiments administratifs n’ont pas été épargnés au sein du campus pédagogique.

La direction du Coud a également subi les foudres des manifestants : façade incendiée, vitres brisées, portail enfoncé, voitures incendiées. Idem au campus pédagogique. Cette situation entoure d’un voile d’incertitudes la volonté du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche (Mesri) de vouloir orienter les 77 mille bacheliers dès ce mois d’octobre. Pr Moussa Baldé avait instruit le 14 août dernier, la Commission nationale d’orientation des nouveaux bacheliers, de tout mettre en œuvre pour que le processus soit bouclé avant la rentrée universitaire.

L’année dernière, Campusen avait été ouvert le 22 octobre, et cette année, il a débuté ses travaux le 14 août. Le pari était de boucler le processus au plus tard le 14 octobre 2023 avant d’orienter tous ces bacheliers au niveau de nos universités publiques et des Isep. A 12 jours de la deadline, les premières listes des orientés n’ont pas encore été publiées, jetant même un doute sur la faisabilité du calendrier.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

ADVERTISEMENT