Expresso : une très bonne nouvelle pour les 50 agents "licenciés"

Une stabilisation a été trouvée à Expresso à la suite de la signature d’un protocole de conciliation entre les travailleurs et la direction générale.

Le siège de Expresso Sénégal à Dakar

Il y a deux semaines, la Direction générale de la société de téléphonie Expresso Sénégal, filiale de Sudatel a notifié à ses 50 agents leur licenciement pour motifs économiques. Une décision qui a installé un climat délétère au sein de la boite. Le Ministère de l’Economie Numérique et des Télécommunications est entrée en action pour trouver une solution.

Yankhoba Diattra annonce que cette suite heureuse a été obtenue à l’issue des « séances d’échanges, d’écoute et de partage initiées par lui-même depuis le mardi 23 Aout 2022.

Le dialogue s'est pet qui se sont poursuivies au ministère du Travail et du Dialogue Social sous l’encadrement de la Direction générale du travail qui a conduit les négociations sous la présidence du Secrétaire Général du ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications », précise le communiqué.

Le Ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications a encore invité les parties à toujours privilégier le dialogue pour éviter les tensions et crises dans leur collaboration.

*Enfin, le Ministre de l’Economie Numérique et des Télécommunications dit remercier le Chef de l’Etat, Son excellence Macky Sall pour la confiance, les orientations et son accompagnement du Gouvernement à toujours œuvrer pour l’intérêt supérieur de la Nation.

ADVERTISEMENT

En effet, d’après L’AS, la société Expresso a entamé depuis le 25 juillet dernier, une procédure de licenciement collectif du personnel, pour motif économique arguant « le prétexte d’avoir cumulé des pertes avoisinant à 14 milliards sur les revenus et 5,9 milliards » sur capitaux propres durant les trois exercices de 2019 à 2021, période qui a coïncidé avec la crise sanitaire du Covid-19.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT