ADVERTISEMENT

Ils nous ont quittés en 2022 [Pulse Picks]

#PulsePicks2022 | L'année 2022 a été marquée par le décès de nombreuses personnalités du monde de la culture et des médias. Ils ont fait leurs adieux au public. Retour sur les artistes et journalistes qui ont perdu la vie cette année.

Ils nous ont quittés en 2022 [Pulse Picks]
  • BASS DIAKHATÉ
ADVERTISEMENT

L’artiste comédien Bass Diakhaté, est décédé le mercredi 2 octobre 2022 vers 4h30 du matin. L'artiste s'est éteint après une riche carrière qui marquera à jamais l'histoire du théâtre sénégalais. De soldat à comédien en passant par la case « daara » (école coranique), le parcours de Bass Diakhaté, dont les 40 ans de présence sur la scène artistique sénégalaise ont été fêtés le 4 mai dernier, reste marqué par les turbulences d’une quête de soi pleine d’enseignements sur la vie et les vicissitudes du destin.

  • RUDY GOMIS

Le chanteur sénégalais Rodolphe Clément Gomis aka Rudy Gomis, membre fondateur de la mythique formation Orchestra Baobab, groupe africain phare dans les années 70, a rendu l'âme en avril 2022. Le décès à l'âge de 76 ans du chanteur est survenu à Ziguinchor. Rudy Gomis, qui a chantait en plusieurs langues, dont le wolof (langue la plus parlée au Sénégal), a commencé à jouer avec l'Orchestra Baobab dans les années 1970, époque faste pour les grands ensembles musicaux en Afrique.

Au fond, on peut dire qu’il fut le déclencheur de l’aventure Baobab. Car c’est Rudy Gomis que vint voir Adrien Senghor, cousin du président, lorsqu’il s’apprêtait à ouvrir le club Baobab destiné à la haute société sénégalaise. C’est au chanteur casamançais, qui avait fait ses premières armes au club Palladium, qu’il confia la mission de réunir l’orchestre dont le club Baobab avait besoin pour briller.

  • PAPE FALL

L'icône de la musique salsa au Sénégal, Pape Fall a tiré sa révérence à l’âge de 75 ans. Le natif de Rufisque a bercé de sa savoureuse musique les mélomanes sénégalais depuis les années 60. Pape Fall était chanteur du Star Band de Dakar, la formation pépinière du Miami Club d’Ibra Kassé qui a accueilli de nombreux talents sénégalais tels que Pape Seck, Yakhya Fall, Dexter Johnson, Laba Sosseh, Pape Djiby Ba, Mar Seck, Doudou Sow ou encore Youssou Ndour Artiste engagé.

En 1980, Pape Fall quitte le Star Band pour former son propre groupe, le Africa Band, qui devint plus tard Nder de Dakar. Avec ce groupe, il sort sa première cassette Nagou. En 1984, retour au Star Band et nouvelle collaboration avec Ibra Kassé, père de la musique moderne sénégalaise et propriétaire du Miami Night-Club. Il restera au Star Band même après la mort du père fondateur de l’orchestre en 1992.

  • AMADOU DIALLO ALIAS BILLY BOY

Artiste-musicien et compositeur, Amadou Diallo alias Billy Boy, très célèbre avec son fameux tube “Kermendeng” a marqué d'une empreinte indélébile la musique casamançaise. Il est aussi très connu dans la sous-région notamment en Gambie et en Guinée Bissau où il a côtoyé les présidents de ces deux pays en galvanisant, durant leur campagne électorale, leurs militants de par la beauté rythmique de ses chansons.

  • ABDOULAYE NDIAYE

L'humoriste Abdoulaye a rendu l'âme le mardi 24 Mai 2022 des suites d'une longue maladie. « Ndiaye » [son nom de scène] était jusque-là comédien et animateur à la Télévision futurs médias (TFM). Né en juillet 1977, Abdoulaye Ndiaye est décédé à l’âge de 45 ans, laissant derrière lui une femme et deux enfants dévastés.

Ndiaye était une personne pétrie de talent. En plus d’être un bon humoriste, il avait une belle et mélodieuse voix. Il avait aussi le don d’imiter n’importe quelle voix. Il a démarré sa carrière aux côtés du comédien Samba Sine alias Kouthia dans l’émission Kouthia Show. Il avait marqué son passage dans cette émission de comédie à travers ses belles prestations. D’ailleurs, c’est à travers cette émission qu’il s'est fait connaître et aimer par le grand public.

  • SALIF DIALLO

Le journaliste, chef du service des sports de l’Agence de presse sénégalaise, Salif Diallo est décédé le lundi 31 octobre 2022 à l’âge de 53 ans. Depuis 2002, Salif Diallo prenait part à la couverture des événements sportifs africains et mondiaux, notamment la Coupe d’Afrique des nations (Can), coupe du monde et des Jeux olympiques, indique la même source. Salif Diallo était le coordinateur général du Réseau des journalistes sportifs de la Fédération atlantiques des agences de presse africaine (Rjs-Faapa), créé en mai 2022.

  • OUMAR DIARRA

Ancien secrétaire de l’ANPS, Oumar Diarra est décédé un lundi 10 janvier à 16H00 à l’hôpital Dalal Jam à la suite d’une longue maladie. Journaliste sportif, Oumar Diarra a quitté la scène au coup d’envoi du premier match des Lions contre le Zimbabwe comptant pour la 33e édition de la CAN. Diarra a servi la presse sportive sénégalaise partout en Afrique et dans le monde. Brillant journaliste, il a eu à travailler au journal Le Matin, Direct News, Ndamli.sn, etc.

  • MOUSTAPHA SARR

Mamadou Moustapha SARR, sortant de la 42e promotion du CESTI a tiré sa révérence, des suites d’une courte maladie, selon ses proches. Son décès est survenu ce mercredi 08 Juin 2022. Mamadou MOUSTAPHA SARR était Administrateur du site Toutinfo.net et Chef du DESK Économie du Journal « L’INFO ». Il a aussi fait ses humanités à Walf-Quotidien et à l’APS.

  • EUGÉNIE ROKHAYA AW NDIAYE

C’était l’une des toutes premières journalistes et spécialistes de la communication au Sénégal. Eugénie Rokhaya Aw Ndiaye, s’est éteinte à Dakar à l’âge de 70 ans le dimanche 3 juillet 2022. Elle était la première femme directrice du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti) (2005 à 2011). Elle était aussi membre fondatrice de l’Académie des sciences religieuses, sociales et politiques lancée le 13 novembre 2021 à Dakar.

Cette institution privilégie comme méthode de réflexion et de recherche la transdisciplinarité, l’information et les échanges multiconfessionnels pour défendre le pluralisme religieux et culturel. Eugénie Aw en était la responsable du service de communication tout en militant au sein de l’Union catholique africaine de la presse (Ucap).

  • SORO DIOP

Le journaliste Soro Diop est décédé dans un accident de la route. Le défunt était conseiller en communication au ministère des Forces armées, dirigé par Me Sidiki Kaba auprès de qui il assurait la même fonction au ministère des Affaires étrangères. Il est décrit comme un journaliste professionnel, courtois et affable. Soro Diop était apprécié pour les contributions qu’il faisait régulièrement publier dans la presse sénégalaise sur de nombreux sujets. Il fut Chef du Desk politique du journal Le Quotidien.

  • EL HADJ NDATTÉ DIOP

El Hadj Ndatté Diop, journaliste à la Radio Futurs Médias (RFM) a rendu l’âme dans la matinée du dimanche 13 mars 2022 suite à une longue maladie. Auparavant, en décembre 2020, il avait été porté à la tête de l’Association de la Presse Culturelle du Sénégal (APCS). Depuis cette date, l’amélioration des conditions de travail des membres de l’APCS a été sa mission. C’est dans cette logique qu’il a pu décrocher cinq (5) places tous frais payés pour les membres de l’association, afin de couvrir le dernier Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco).

Journaliste aux multiples casquettes, Ndatté Diop a été correspondant dans les régions pour la RFM, avant d’intégrer la rédaction centrale où il présentait régulièrement le Midi et le journal de 16h 30. Ancien chef du desk culturel de la même radio, il avait en charge, avant son décès, l’actualité dans les régions.

  • JEAN PIERRE MANÉ

Jean Pierre Mané, grand reporter au quotidien L’Observateur, est rappelé au Dieu, en septembre dernier, des suites d’une longue maladie. J.P. comme on le surnomme affectueusement était un homme convivial. Il savait allier professionnalisme, indépendance et rigueur.

Jean-Pierre Mané avait cette approche singulière, et bien à lui, d’user d’humilité pour tuer toute fatuité. Pour lui, rien n’est dans l’intellect qui n’ait été d’abord dans la sensation. Dans le ressenti. Il avait les saillies d’observation très fines et savait vite reconnaître le bon grain de l’ivraie. L’info et l’intox.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

805 kg de cocaïne saisis  :  révélations sur le cerveau gambien du cartel

805 kg de cocaïne saisis : révélations sur le cerveau gambien du cartel

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Bamba Dieng va rejoindre Lorient

Bamba Dieng va rejoindre Lorient

Première défaite avec Al-Nassr : Ronaldo moqué par les saoudiens

Première défaite avec Al-Nassr : Ronaldo moqué par les saoudiens

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

Le message de soutien du groupe Daara J à Nitdoff

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

ADVERTISEMENT